Partager

Malgré la pluie qui s’est abattue sur la ville de Bamako le mercredi 10 juillet 2013, les militants et sympathisants du Parti pour l’Action Civique et Patriotique sont venus très nombreux au Palais de la culture Amadou Hampaté Ba, pour être les témoins de l’investiture du jeune candidat de leur parti, Niankoro dit Yeah Samaké.

Longtemps attendu par les militants du PACP, Yeah Samaké a été finalement investi. La cérémonie d’investiture, qui s’est déroulée en présence de représentants de certains partis amis, a été l’occasion pour Yeah Samaké de présenter dans ses grandes lignes son ambitieux projet de société pour le Mali.
Un projet de société essentiellement axé sur l’éducation, la santé, la défense et la sécurité, la décentralisation comme facteur de développement local, le développement de l’agriculture, entres autres. Bref, il s’agit à travers ce projet de tourner, selon Yeah Samaké, la page de 20 ans de mauvaises pratiques dans presque tous les secteurs d’activités.

S’il est élu Président de la République au sortir du prochain scrutin, Yeah Samaké promet de s’attaquer à certains maux qui rongent notre pays. Il s’agit, entre autres, de la corruption, de l’impunité et la délinquance financière. Il a aussi promis la construction d’une université dans chaque région administrative du pays, pour empêcher la fuite des cerveaux vers la capitale, Bamako.

«Si les Maliens nous portent leur confiance, nous allons doter chaque région d’une université» pour renforcer notre système éducatif. Yeah Samaké a également, dans son discours d’investiture, promis l’envoi chaque année dans de grandes universités américaines de plusieurs centaines étudiants maliens.

Il faut signaler qu’avant Yeah Samaké, les responsables du PACP, en l’occurrence le Secrétaire général, Aboubacar Sidiki Fomba, le représentant du Mouvement des jeunes, Neguedou Sanogo, et celle des femmes avaient tour à tour vanté les mérites de leur candidat à la présidentielle. Ils sont aussi revenus sur certaines de ses réalisations, à savoir, la construction de 19 écoles à travers le pays et les nombreux séjours dans sa commune de missions médicales américaines.

Yaya Samaké

Le 22 Septembre du 15 Juillet 2013