Partager

Le lancement du nouvel album du rappeur malien Yeli Mady Konaté alias Yeli Fuzzo a eu lieu, le samedi, 19 juillet au Blonba.

Après « Je rap donc je suis », « Je rap tout court », « Hommage à Dieu », Yeli revient en force sur la scène rappologique avec un nouvel album intitulé « Waraya », disponible depuis le lundi à Fuzzo Complexe, à l’Hippodrome.

« Waraya », comporte 16 titres dont « Revenez à la maison » qu’il chante en duo avec Oumar Koïta. « Wari », chanté en featuring avec Assetou Bella Kéita, « Le jour de l’Afrique », « Mali Sorassi », « Just us » et autres chansons figurent sur la nouvelle galette.

Dans cet album, Yeli chante en featuring avec d’autres artistes tels que Pamela Badjogo, l’une des lauréates de la première édition de Case Sanga, Aly Spidies, Penzy et Habib Maroine.

A la différence de ses autres albums, Yeli Fu déclare qu’il y a plus de maturité dans « Waraya » dans lequel il s’est laissé aller, il y dit des choses qu’il pense au fond de lui-même sans pour autant tenir compte des préjugés.

Quant au titre de l’album, il affirme qu’il l’a opté pour dire aux jeunes qu’ils ont intérêt à se lever étant entendu que nos pères ne nous ont pas laissés grand-chose que c’est à nous de nous battre afin de dépasser la conception qui consiste toujours à dire « ça va à la malienne ».

Yeli dément les allégations selon lesquelles il ne s’entend pas avec les autres rappeurs. Il affirme être en bons termes avec tous ses « frères » musiciens, il a d’ailleurs été le premier rappeur au Mali à réunir plusieurs rappeurs pour une compilation.

Rappelons que Yeli Mady Konaté alias Yeli Fuzzo « l’homme fort du régime » est l’un des rappeurs qui s’est battu pour imposer le hip hop au Mali. Le jeune rappeur entrepreneur, affirme être amateur de la musique dès son enfance.

« Depuis tout petit, j’ai commencé à aimer la musique, mais c’est à partir de 1995 que j’ai découvert le rap, j’aimais les jeux de mots et voilà que petit à petit je suis devenu rappeur », affirme Yeli. Et d’ajouter qu’au début, c’était de l’amusement avant de devenir par la suite quelque chose de sérieux.

L’enfant fort du régime est le créateur de la maison de production « Invasion Record », devenu aujourd’hui « Yeli Mady Music ». Animateur d’une émission à Radio Kledu, Yeli a un pied dans le négoce. Il vient de lancer sa marque de vêtement « Tchè Fari ».

Il est également associé à Blonba et à l’ORTM pour une émission de télé réalité dénommée « Balani Mix ». L’organisation du plus grand concours de Battle en novembre 2007 fait de Yeli, l’un des plus grands promoteurs de spectacle.


Ramata S. Kéita

(stagiaire)

22 Juillet 2008