Partager

Les limiers du commissariat de police du 10ème arrondissement ont mis le grappin sur le voleur de moto Fousseiny Sidibé et son complice Yaya Samaké. C’est dans la journée du vendredi 4 octobre dernier, que les éléments de la brigade de recherche du commissaire Adama Baradji ont démasqué les malfrats en possession de deux motos Djakarta et une moto Sanili. Cela a été rendu possible grâce à une franche collaboration entre la police et la population.

Aux dires des éléments de la brigade de recherche du commissariat de police du 10ème arrondissement, ils ont été informés par leur réseau de renseignement sur les activités crapuleuses de Fousseiny Sidibé et son complice Yaya Samaké, depuis le vendredi dernier.

C’est ainsi qu’une équipe a été dépêchée par le commissaire principal du 10ème arrondissement, Adama Baradji pour mettre les suspects hors d’état de nuire. Cette décente des limiers dans le domicile des malfrats situé près du marché de Niamakoro a permis de mettre la main sur Yaya Samaké qui était sur place avec en sa possession deux motos.

Quelques heures plus tard, le principal auteur des vols, Fousseiny Sidibé a été repéré par le réseau de renseignement dans un lavage autos avec en sa possession une autre moto. Informée immédiatement, la brigade de recherche du puissant commissaire Adama Baradji a fait irruption devant le malfrat dans le service de lavage autos non loin du nouveau marché de Niamakoro. En apercevant le véhicule de la police, le brigand Fousseiny Sidibé a pris la poudre d’escampette. Il sera rattrapé au cours de sa fuite par les limiers à l’aide des populations riveraines très remontées contre les activités crapuleuses des malfrats.

Conduits au commissariat de police du 10ème arrondissement pour des investigations approfondies, ils ont reconnu les faits qui leur sont reprochés.

Le commissaire Adama Baradji a profité de cette arrestation pour inviter les populations à une franche collaboration afin de sécuriser les personnes et leurs biens dans sa zone d’intervention. Et appelle nos populations à la vigilance surtout en cette veille de fête de Tabaski. Quant aux deux malfrats, ils seront mis à la disposition du procureur de la commune VI.

Cléophas TYENOU

Stagiaire

08 Octobre 2013