Partager

abass.jpg
Le président de l’Autorité nationale de la Palestine Mahmoud Abbas a bouclé hier sa visite de travail dans notre pays. Avant de s’envoler pour Dakar où il doit participer au sommet de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), le président du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP ) a fait une déclaration à l’aéroport international de Bamako-Sénou. C’était en présence du chef de l’État Amadou Toumani Touré.

Mahmoud Abbas a tenu à saluer à sa juste valeur la chaleur de l’accueil dont lui et sa délégation ont fait l’objet à Bamako. « Après avoir parcouru des milliers de kilomètres pour venir au Mali, je ne me sens pas du tout dépaysé. Partout sont implantés dans votre pays les souvenirs de la Palestine« , s’est réjoui l’hôte qui a émis le vœu d’accueillir très prochainement le président Touré en Palestine.

Au nom de l’ensemble du peuple malien, le chef de l’État a remercié le leader palestinien pour le privilège qu’il a fait à notre pays en donnant à celui-ci la possibilité de l’accueillir lors de l’une de ses premières visites en Afrique. Après ce séjour de 48 heures, Mahmoud Abbas a pu mesurer auprès de tous les Maliens la solidarité que ces derniers éprouvent pour la cause palestinienne.

« Nous aurons encore l’occasion de nous rencontrer lors du sommet de l’Organisation de la conférence islamique qui s’ouvre aujourd’hui à Dakar. Puisse Dieu me permette de me rendre un jour en Palestine et de répondre à mes obligations religieuses« , a souhaité le président Amadou Toumani Touré.

Les chefs d’État attendent beaucoup du rendez-vous de Dakar parce que le monde devient de plus en plus difficile, l’égocentrisme prend partout de l’ampleur. « Qui parle d’islam parle de solidarité. C’est pourquoi notre pays espère que la solidarité et l’entraide seront parmi les thèmes qui seront débattus dans la capitale sénégalaise« , a indiqué au passage Amadou Toumani Touré qui n’a pas manqué de saluer l’engagement du corps diplomatique palestinien dans notre pays.

Avant le départ pour Dakar, le temps fort de la seconde journée du séjour de l’honorable hôte a été la visite que Mahmoud Abbas a effectuée au monument Al Qods. Son arrivée n’est pas passée inaperçue et a attiré une foule nombreuse qui s’était massée tout autour du site. Le leader palestinien a été accueilli par le ministre de la Culture Mohamed El Moctar, ainsi que par les autorités politiques et administratives du district de Bamako, les officiers supérieurs des forces armées.

Un rêve du président Arafat

Le président Mahmoud Abbas s’est recueilli devant le monument rendant hommage aux martyrs palestiniens après avoir déposé une gerbe de fleurs. Le président de l’Autorité nationale palestinienne s’est dit ému de visiter au Mali un lieu qui évoque si fort l’histoire de la Palestine. « En me trouvant ici je sens que je suis à Al Qods, mais je sens surtout que le peuple malien est de cœur avec nous. Je dirai même qu’il y a ici des cœurs bons, remplis d’amour pour le peuple palestinien. Je viens de recevoir une correspondance de la jeunesse malienne. Ces jeunes n’ont jamais été en Palestine, mais sont concernés par le problème palestinien« , a-t-il souligné.

Mahmoud Abbas s’est longuement arrêté devant la reproduction de la photo fameuse montrant un enfant qui se blottit derrière son père alors que les tirs israéliens ricochent sur le muret derrière lequel tous deux essaient de trouver une dérisoire protection. Pour le leader palestinien, cette reproduction est forte et impressionnante. « En voyant cette image, dira-t-il, je me sens encore plus palestinien. C’est une image qui montre aussi la vitalité de la Palestine et l’amour des Palestiniens pour leur pays« . Mahmoud Abbas a promis que la cause pour laquelle son prédécesseur Yasser Arafat s’est battu jusqu’à son dernier jour serait défendue jusqu’à ce qu’advienne la victoire finale, celle qui verrait la création d’un État palestinien.

« C’était un rêve de notre président Yasser Arafat. S’il plaît à Dieu, il sera réalisé cette année. Tout comme un jour nous irons tous prier dans la mosquée de Jérusalem« , a-t-il espéré.

Auparavant, le président de l’Autorité nationale palestinienne avait rendu une visite de courtoisie au président de l’Assemblée nationale. Les deux personnalités ont abordé pendant près d’une demie heure la coopération bilatérale et d’autres sujets d’intérêt communs. « J’ai abordé avec le président Dioncounda Traoré les expériences diplomatiques et démocratiques des deux pays, à savoir le conseil législatif palestinien et l’Assemblée nationale du Mali. Nous avons aussi parlé du rôle de l’Organisation de la conférence islamique dans le raffermissement des relations entre les pays islamiques« , a-t-il déclaré.

Le président Mahmoud Abbas a également informé le président de l’Assemblée nationale de la situation politique de son pays. « J’ai expliqué au président Traoré les résultats des différentes rencontres du processus de paix et nous espérons que celui-ci aboutira cette année. Nous espérons aussi que l’union des différentes fractions palestiniens se réalisera sous peu« , a indiqué l’illustre hôte.

M. KÉITA – L’Essor

13 Mars 2008.