Partager

Mme le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, le Dr Diallo Dédia Mahamane Kattra, a rendu visite, le 9 octobre dernier, au Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage, dans le cadre de ses prises de contact avec les structures relevant de son département.
Dès son arrivée, en compagnie de ses plus proches collaborateurs, le Dr Diallo a effectué une visite guidée des locaux du FAFPA, en compagnie de la Directrice générale, Mme Dembélé Hawa Sow Cissé, et de son staff.

Ce petit parcours achevé, c’est la salle de conférences qui a accueilli tout ce beau monde, pour des échanges conviviaux. Mme la Directrice générale, après avoir souhaité une chaleureuse bienvenue à ses hôtes et félicité le ministre pour sa nomination à ces hautes fonctions, leur a présenté sa structure, son personnel, son Conseil d’Administration et son organigramme.

Hawa Sow Cissé insistera surtout sur le réservoir en ressources humaines qualifiées, motivées et compétentes que constitue le FAFPA. Elle vantera le dynamisme de ses cadres et le bon esprit qui règne au sein de cette équipe soudée, dont la crise à laquelle notre pays fait face actuellement n’a fait que renforcer la cohésion.

Mais il ne s’agissait pas d’occulter les nombreux défis. Mme Dembélé abordera donc l’épineuse contrainte de mobilisation des fonds liée au retrait, même circonstanciel, de près de 50% des partenaires financiers du FAFPA, à laquelle s’ajoute le non reversement, actuellement, des ressources financières issues de la Taxe professionnelle, entièrement versée au Trésor Public.

Le FAFPA a pris en compte la crise, affirmera Mme la Directrice générale, en s’y adaptant et en mettant à jour sa stratégie. Désireux de ne pas se laisser enfermer dans une routine sclérosante, son personnel a revu son plan d’action pour le transformer en plan de crise, mettant à profit son expérience et son professionnalisme pour ce faire.

Emboîtant le pas à sa Directrice générale, le Directeur financier du FAFPA, au nom du personnel, a lui aussi félicité le ministre de tutelle pour sa nomination, puis formulé à son endroit ses vœux de réussite, avant de souligner l’exigüité des locaux qui abritent la structure, qui, malgré les multiples contraintes, demeure l’outil-clé en matière de formation professionnelle et d’apprentissage dans notre pays.

Mme le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, en retour, a tout d’abord remercié les agents du FAFPA pour leur accueil et leurs vœux, en les assurant que le dossier de leur relogement dans un siège plus adéquat était bien à l’agenda et serait certainement une réalité dès l’année prochaine.

Le Dr Dédia Diallo a réaffirmé que nombre des difficultés actuelles étaient liées à la crise que vit notre pays, avec son lot de restrictions et de faible mobilisation des ressources financières, tant internes qu’externes. Elle félicitera les travailleurs du FAFPA pour leur sens de l’unité, leur esprit de prise de risques, gage d’innovation continuelle et leur adaptation évidente aux réalités du monde d’aujourd’hui.

Avant de se soumettre de bon cœur au rituel de la photo de famille, Mme le ministre a répété que le département serait résolument aux côtés du FAFPA, en ces temps où il est primordial de se serrer les coudes pour continuer à aller de l’avant, juguler les problèmes et se mettre en condition de repartir sur de nouvelles bases.

Ramata Diaouré

10 Octobre 2012