Partager

L’épouse du président français, en visite pour 24 heures au Burkina Faso, a salué mercredi les « résultats extrêmement encourageants » de la lutte contre le sida dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, qualifié d’«exemple pour l’Afrique». La Première dame de France effectuait à Ouagadougou son premier déplacement comme ambassadrice du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Le programme était chargé pour Mme Sarkozy à Ouagadougou où le mercure atteignait les 35°. Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, qui a fait la 1ère dame de France ambassadrice, a dit ce qu’il en attend, par la voix de la Burkinabè, Christine Kafando : « Par rapport aux cinq millions de dollars qui manquent au niveau du Fonds mondial, étant donné que son époux, le président Nicolas Sarkozy, prend part aux rencontres du G8, on interpelle Madame Sarkozy pour qu’elle fasse le plaidoyer, pour que nous puissions obtenir ce complément qui manque au Fonds mondial ». (Rfi)