Partager


L’école, depuis la colonisation était considérée comme un centre d’apprentissage et d’éducation, mais de nos jours, ce temple du savoir est transformé en lieu de violences, d’agressions, d’exposition corporelle et de nouvelles affaires.

Cette situation à responsabilités multiples suscite beaucoup d’interrogations et il reste à savoir si l’école malienne a encore un rôle éducatif à par le fait de rassembler momentanément les enfants et les jeunes.

L’autorité parentale en cause

La violence en milieu scolaire et universitaire est sans doute le résultat d’une crise de l’autorité parentale, du laisser aller et laisser faire dont la répercussion s’est faite fortement sentir au niveau des établissements scolaires et universitaires.

En effet, beaucoup de jeunes sont aujourd’hui insouciants, s’habillent comme ils veulent, au mépris des moeurs. Cette responsabilité revient aux parents, certains n’assumant plus leur rôle d’éducateurs. Cela s’illustre à travers les injures que certains jeunes n’hésitent pas à faire devant leurs parents.


L’education denaturée et vidée de son contenu

certains chefs de familles, soit disant riches, n’hésitent pas à faire croire à leurs enfants que seul leur apport économique est la base du fonctionnement de l’école. Une telle mentalité de certains enfants qui pensent qu’ils peuvent faire tout ce qu’ils veulent. L’école n’est pas un cadre approprié à cet effet. Avec une telle mentalité l’élève peut-il obeïr à son maître?

La réponse est non, puisque certains n’hésitent pas à agresser leurs professeurs. Si bien qu’aujourd’hui, être enseignant, c’est s’exposer aux tentatives d’agressions de la part d’élèves, de parents d’élèves et de leurs complices.

Combien d’enseignants ont-ils été déjà agressés dans ces circonstances? Djibonding Dembélé, un enseignant déculotté à Mourdia dans le cercle de Nara ne sont-ils pas des cas éloquents en la matière?

Pourtant, en parlant des maux de l’école malienne, certains parents attribuent les causes aux enseignants et aux autorités.


Ousmane BERTHE (Stagiaire)

28 Mai 2008