Partager

Dans son intervention, Moussa Badoulaye Traoré a dénoncé les actes de vandalisme perpétrés par certaines personnes après le match du dimanche. Il a affirmé que vu la violence des actes commis, on avait l’impression que ces manifestants étaient nostalgiques des événements du 26 Mars. C’était les mêmes choses, a-t-il ajouté. Aussi, a-t-il déploré l’absence totale des forces de l’ordre et de sécurité dans la ville.

« La ville était délaissée à elle-même. « Aucune force de sécurité pour disperser les manifestants visibles jusqu’à 02 heures du matin. J’étais avec le ministre de la Sécurité Intérieure. On a tout fait pour joindre le ministre de la Défense, il était sur répondeur », a martelé le maire du District. A ses dires, la police devait intervenir afin de disperser les manifestants.

Il a reproché aux conseillers après l’événement de ne s’être rendus à la mairie urgemment pour discuter des dispositions à prendre. « Avant tout, vous êtes les conseillers du District et la gestion de Bamako vous revient. Quand il y a des événements de ce genre, on ne le souhaite pas, il faut que tous les conseillers se sentent concernés ».

Durant la nuit, la mairie a pris des dispositions afin de nettoyer la ville. Par ailleurs, il a précisé que des dispositions ont été prises pour retrouver les fauteurs de troubles afin de les traduire en justice. Il a dénoncé l’absence notoire des conseillers du District durant cette session. Ce qui n’est pas normal, dira-t-il. Vous avez été mandatés par vos populations auprès du District.

Après cette mise au point du maire du District, dans son discours, il a évoqué les questions qui seront débattues au cours des cinq jours d’échanges à savoir :
– la redevance urbaine ;
– le transport urbain ;
– la libération du domaine public ;
– la réalisation d’un port sec à Yirimadio.

Durant ce premier conseil de l’an 2005, la situation financière sera également présentée. « Son examen doit appeler de notre part des propositions concrètes pour la maîtrise des charges et la mobilisation des recettes ».

Il a rappelé les priorités de son mandat. Ainsi, durant le 1er trimestre 2005, toutes les énergies et tous les moyens ont été mobilisés pour l’assainissement.

La mairie du District a reçu à titre de dons de la ville de Paris 16 bennes, 16 porteurs Piaggio camionnettes (3m3), 1 master renault camionnette (3,5 m3), une camionnette citerne laveuse.

La ville de Bordeaux s’est engagée à mettre à la disposition de la mairie 10 bennes tasseuses. L’information a été délivrée par Moussa Badoulaye Traoré. Toujours dans le cadre de l’assainissement, la mairie entend apporter des innovations.

Il s’agit de :
– la création de la Direction de la propreté avec le recrutement en cours d’un Directeur dans le cadre de la mise en oeuvre de la stratégie de gestion des déchets ;
– la mise en place très prochaine d’une brigade d’assainissement.
L’objectif est de donner un nouveau visage à Bamako, car notre capitale doit abriter au cours de cette année, d’importants événements dont le sommet Afrique-France, la 9ème Assemblée parlementaire paritaire.

Mamadi TOUNKARA

30 Mars 2005