Partager


Du 17 au 19 janvier, les quatrièmes journées Vih/Sida de Bamako ont eu lieu. Parmi les thèmes abordés et les projets présentés cette année, figurait l’initiative « Millenium villages » (« Villages du millénaire »), récente au Mali.

Dans le cadre des huit Objectifs du millénaire pour le développement visant, d’ici 2015, la réduction de l’extrême pauvreté, de la faim, de l’analphabétisme, ou de maladies comme le sida, « Villages du millénaire » est né en 2000, d’un partenariat entre l’université de Columbia aux États-Unis et l’ONU.

Aider au développement africain dans sa globalité dans les domaines de la santé, l’éducation, l’agriculture, l’environnement, l’économie et l’énergie, représente le principal objectif de « villages du millénaire »

Installer une autonomie régionale durable rendue possible par une prise de conscience collective des populations, représente le but final recherché par « Villages du millénaire ».

« Villages du millénaire » est implanté dans 10 pays africains : Sénégal, Mali, Ghana, Nigeria, Rwanda Ouganda, Malawi, Tanzanie, Kenya et Ethiopie), sur 12 sites désignés par les gouvernements des États en question.

Grâce au budget de 5 années fixées, d’un montant de 110 dollars par personne par an, i.e environ 55.000 Fcfa, amélioration des conditions de vie construction de centres de santé, organisation de campagnes de sensibilisation, enseignement de techniques agricoles ou de règles d’hygiène, distribution quotidienne d’un repas pour les enfants qui vont à l’école…deviennent désormais possibles.

Dans le domaine de la santé, « Villages du millénaire » insiste sur le danger de l’association Vih/tuberculose, souvent inconnue et pourtant très courante. Aussi, centres de soins capables de diagnostiquer et soigner cette combinaison, qui réduit encore l’espérance de vie déjà faible des personnes contaminées par le Vih, sont mis à disposition des malades.

Actions des « villages du millénaire », tout en étant adaptées en fonction des priorités du village, nécessitent la motivation et la participation des villageois.

Au Mali, le village de Tiby, dans les environs de Ségou, bénéficie depuis trop peu de temps de l’expérience de « Villages du millénaire » pour attester de son efficacité.

Cependant, le village de Saury, au Kenya, grâce à des techniques agricoles simples et à l’usage de fertilisateur, les récoltes ont augmenté de 350 % en moins d’un an.

Nombre de patients fréquentant le centre de santé est quant à lui passé de 5 à 100 personnes ! Chose ne signifiant pas que le nombre de malades est croissant mais tout simplement qu’un nombre de plus en plus élevé d’entre eux fait confiance aux services sanitaires.

Au finish, les populations doivent s’approprier du projet, afin de poursuivre activement la dynamique de développement enclenchée, source d’espoir pour le continent africain.

25 janvier 2007.