Partager

Hier, 11 juillet 2019, l’Algérie s’est qualifiée devant la Côte d’Ivoire aux tirs aux buts (4-3) en match comptant pour les quarts de finale de la 32e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Egypte 2019. Une victoire qui a mis du temps à se dessiner, malgré l’ouverture du score en première période de jeu par Sofiane Feghouli à la 20e minute. Les Algériens ont ensuite bousculé les Ivoiriens jusque dans leurs derniers retranchements, manquant de faire le break par un inconsolable Bagdad Bounedjah qui a raté un penalty en cours de jeu. La jonction au score a été l’œuvre de Jonathan Kodjia à la 62e minute, qui va redonner espoir à une équipe transfigurée de Côte d’Ivoire qui contraindra son adversaire aux prolongations et à la séance fatidique des tirs aux buts, qui sourira finalement aux Algériens. Un réveil tardif qui fera nourrir des regrets du côté d’Abidjan tant les Eléphants ont jusque là balbutié leur football qui péchait plus par la précipitation et le manque de stratégie que par l’engagement des joueurs contraints à réaliser des exploits individuels. Cette rencontre, présentée comme le choc de ces quarts de finale en raison du palmarès des deux équipes (deux anciens vainqueurs du trophée), a été une opposition de styles entre des Algériens qui régalent, depuis le début de la compétition, par la beauté de leur jeu porté vers l’avant, et des Ivoiriens portés sur la défensive…LEPAYS