Partager

Seybou Sangaré est né le 2 octobre 1997 à Makana-Birgo situé dans la Région de Kita. À la suite de son décès survenu le 26 novembre 2022 à San Severo en Italie, le Conseil de base des Maliens d’Italie a engagé une procédure judiciaire qui a abouti au payement de cette somme.

Le ministère des Maliens établis à l’Extérieur et de l’Intégration africaine, en étroite collaboration avec les missions  diplomatiques et consulaires et le Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME), s’active pour la protection et la défense de nos compatriotes résidents hors du pays. En témoignent  les récentes assistances apportées aux Maliens victimes de déguerpissements en Côte d’Ivoire et la remise, hier dans la salle de conférence du département, d’un chèque géant d’une valeur de 200 millions de Fcfa aux ayants droit de Seybou Sangaré victime d’un accident de circulation en Italie.

À la suite du décès survenu le 26 novembre 2022 à San Severo en Italie, le Conseil de base des Maliens d’Italie, en rapport avec l’ambassade du Mali à Rome, a engagé une procédure judiciaire. Cette procédure a abouti au payement de 200 millions de Fcfa à la famille du défunt. Présidant cette cérémonie de remise en présence du président du HCME et les représentants des institutions de la République, le ministre chargé des Maliens établis à l’Extérieur a adressé les condoléances de l’État aux parents de la victime. Occasion pour Mossa Ag Attaher d’exprimer la compassion du gouvernement à l’endroit de la famille du regretté Seybou Sangaré, tout en remerciant le HCME et son antenne en Italie pour leur engagement en faveur de nos compatriotes. Il a indiqué que l’État attend des Maliens établis à l’extérieur une telle initiative de solidarité.

«Cette action symbolique s’inscrit dans le cadre du soutien continu du département à l’endroit des Maliens établis à l’extérieur», a-t-il signalé, affirmant que cet acte traduit incontestablement la cohésion et l’unité au sein de la communauté malienne vivant en Italie. S’adressant aux proches de l’illustre disparu, le ministre des Maliens établis à l’Extérieur et de l’Intégration africaine a invité la famille à faire bon usage de cette importante somme pour son plein épanouissement.

De son côté, le président du HCME a exhorté les ayants droit à honorer l’image du défunt pour que son enfant Younoussa Sangaré qui n’a que deux ans et cinq mois puisse jouir de cette manne. Habib Sylla a ajouté que la répartition a été faite depuis l’Italie. Ce faisant, a-t-il souligné, les frères et sœurs de la victime et Mme Sangaré Mamacourakoro Magassouba auront respectivement leur part d’héritage conformément à la loi italienne. «Partout où il y a des problèmes, nous allons les régler par rapport à leur volume», a réitéré le président Sylla, précisant que  son objectif est de servir les Maliens et non se servir d’eux. Quant à l’épouse, elle a prié pour le repos éternel de son défunt mari.

Par ailleurs, le Conseil de base des Maliens d’Italie, présidé par Mahamoud Idrissa Bouné, a salué la détermination des autorités maliennes à leur côté jusqu’au dénouement de l’affaire. Il a aussi évoqué la mobilisation et la solidarité agissantes des Maliens établis en Italie.

Namory KOUYATE

Source: L’Essor