Partager

Le chef du gouvernement, Choguel Kokalla Maïga, a effectué cette remise à l’occasion d’une rupture collective de jeûne mardi dernier

C’est à travers les femmes du Comité stratégique du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) que Dr Choguel Kokalla Maïga a procédé  à cette œuvre caritative.

La cérémonie de remise et de rupture de jeûne, présidée par le ministre délégué auprès du ministre de la Santé et du Développement social, chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés, Oumarou Diarra, a eu lieu le mardi dernier sur la Place d’armes du camp Soundjata Kéita de Kati. D’une valeur de 12,4 millions de nos francs,  cet acte de solidarité a mis le sourire aux lèvres des femmes des braves militaires et paramilitaires qui sont morts en défendant notre patrie.

Selon le ministre délégué chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des   Déplacés, cette action est la preuve de l’engagement indéfectible du chef du gouvernement pour la cause des couches vulnérables et le témoignage  de l’humanisme. Et Oumarou Diarra de s’adresser au Premier ministre : « en décidant de vous investir dans des initiatives allant dans ce sens, vous faites incontestablement de votre gouvernement une institution citoyenne où l’humain occupe une place prépondérante pour la réalisation d’un mieux-être ou un mieux vivre ».

Selon la représentante des femmes du comité stratégique du M5-RFP, Mme Sèye Mariam Traoré, ce geste, voulu par les hautes autorités, est une manière de donner, en ce mois sacré,  un « semblant » de réconfort aux femmes des militaires et paramilitaires tombés pour l’honneur de notre  pays. Au nom des bénéficiaires, Mme Traoré Mariam Koné a remercié et salué Dr Choguel Kokalla Maïga pour l’initiative. Faut-il noter que l’évènement a réuni la hiérarchie militaire de Kati et le personnel du Service social des armées.

Source: L’Essor