Partager

Les deux candidats soutenus respectivement par l’ancien président Marc Ravalomanana et par son rival, qui l’a renversé en 2009, Andry Rajoelina, devraient s’affronter au second tour de la présidentielle malgache en décembre, selon les premiers résultats du premier tour, qui arrivaient lentement samedi.Il faudra une bonne semaine pour avoir les résultats définitifs, selon la Commission électorale nationale indépendante pour la Transition (Cenit), qui estime que la participation a atteint près de 60%. Robinson Jean Louis a appelé ses partisans à se rassembler dans l’après-midi dans les ruines d’un ancien hypermarché et son mentor est intervenu au téléphone: « N’ayez pas peur », a-t-il lancé en malgache depuis Johannesburg, au cours d’un meeting aux allures de messe évangélique. « Je crois en le Dr Jean Louis, il tiendra ses promesses, nous avons confiance! »Dans le camp d’en face, Hery Rajaonarimampianina ne dit pas autre chose: « Je suis là pour mettre fin à cette crise et à toutes ces crises (les crises récurrentes de l’histoire de Madagascar). Moi, je crois qu’il faut mettre fin à tout cela et s’atteler à un développement économique et social durable », nous a-t-il déclaré…AFP.