Partager

Le Parti Africain pour la Solidarité et la justice (ADEMA-PASJ) a suivi avec intérêt la réunion de la communauté internationale (Nations Unies, Union Européenne, l’Union Africaine, la CEDEAO), tenue à Bamako les 18 et 19 octobre 2012, relativement à la crise politique et sécuritaire de notre pays. L’Adéma-PASJ salue l’initiative et se félicite du bon déroulement de cette importante rencontre qui a permis de constater l’engagement et la convergence de vue de la communauté internationale quant à la recherche de solutions à la crise qui secoue notre pays.

Le parti de l’abeille se réjouit de la pertinence et de la clairvoyance des conclusions issues de ladite rencontre : la mise en place rapide d’un environnement favorable à la reconquête militaire du nord du Mali ; l’appel à la restauration de l’autorité de l’Etat ; l’organisation d’élections transparentes, libres et crédibles.

Par ailleurs, l’ADEMA « se félicite de la nomination d’un envoyé spécial du Secrétaire Général pour le Sahel, en la personne de M. Romano Prodi, ancien Premier Ministre italien, et de la très sage décision relative à la reprise de la coopération internationale à l’endroit de notre pays « .Le parti rouge et blanc lance un vibrant appel à toutes les forces vives de la nation : partis politiques, société civile et confessions religieuses à se retrouver dans une union sacrée, autour des initiatives de la Communauté Internationale, visant à rétablir l’intégrité de notre territoire et la mise en place d’Institutions Démocratiques et stables.

Bruno D SEGBEDJI

L’Indépendant du 24 Octobre 2012