Partager

Répondant à des questions de notre confrère RFI concernant la tenue des prochaines élections législatives, le Secrétaire général du Rassemblement pour le Mali (RPM), le parti du nouveau président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, a souhaité que le gouvernement de transition transmette le dossier à la nouvelle équipe à mettre en place.

Pour l’ancien ministre de l’Elevage et de la pêche, c’est à la nouvelle équipe gouvernementale, qui sera mise en place dans les prochaines semaines, que revient les prérogatives d’organisation des scrutins législatifs. Une manière de dire que les dates que le ministre Moussa Sinko Coulibaly propose restent des propositions. Il s’agit du 27 octobre pour le premier tour et le 21 novembre pour le second tour.

Certaines sources proches du nouveau président annoncent que l’élection des députés pourrait avoir lieu au mois de décembre prochain. « Le nouveau président de la République cherchera à tourner la page de la crise institutionnelle avec cette année 2013 « , a laissé entendre un haut cadre du RPM.

Bruno D SEGBEDJI

L’Indépendant du 26 Août 2013