Partager

Le matériel remis hier aux soldats du feu par le ministre de la Sécurité intérieure est composé de 2 véhicules d’incendie de 3500 litres avec pompe de refoulement de 2000 mn pour un coût de 352 908 000 F CFA, 3 ambulances avec oxygénothérapie à 2 lits (149 880 000 F CFA), 2 bateaux Zodiac avec console de pilotage pour sauvetage en milieu aquatique 60 chevaux – vitesse 50 à 60 nœuds – 10 à 12 personnes pour un montant de 29 021 440 F CFA.

Les habillements ont coûté 143 848 935 F CFA et sont composés de 300 tenues kermel ignifugées, 300 tenues kermel non ignifugées, 300 bottes de feu, 600 tee-shirts protection civile avec pantalons, casquettes, 250 ceinturons et des paquetages de formation pour 300 recrues. L’ensemble des équipements a coûté 1 075 651 375 F CFA au budget national.

Le directeur général de la protection civile, le colonel Mamadou Traoré, s’est félicité du geste et a assuré qu’avec les outils performants les capacités de son service sont renforcées.

« Nos unités deviendront plus opérationnelles et les hommes à hauteur de leur serment de sapeurs pompiers : sauver ou périr avec courage et dévouement ». Il a exhorté les autorités à poursuivre l’élan d’équipement de la protection civile.

Après la cérémonie de remise, le ministre et sa suite se sont dirigés à la brigade fluviale pour une démonstration sur le Niger.

Le directeur général de la protection civile s’est félicité de l’adoption en conseil des ministres, le 28 septembre dernier, des textes de la protection civile, qui, selon lui, mettront fin à un calvaire de presqu’une dizaine d’années pour les agents de la protection civile.

Amadou Sidibé

11 octobre 2005.