Partager


En vue de s’enquérir de l’état d’exécution des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite (édition 2009, 2è passage), le représentant de la Fondation Internationale Kadhafi de Charité et de Développement, M. Mohamed Daw, accompagné d’une délégation composée de ses collaborateurs, dont le Dr. Abdoul Fatah Cissé et la Directrice régionale de la Santé, le Dr Diallo Fanta Siby, a effectué des visites de terrain dans la Commune V du District, le samedi 28 Mars 2009. Des visites similaires avaient été effectuées auparavant en Commune III.

La Fondation Internationale Kadhafi de Charité et de Développement est une organisation non gouvernementale à vocation humanitaire et développementale qui mène des activités de développement dans les domaines social, économique, culturel et des droits de l’homme.

A cet effet, elle a adopté des principes qui régissent et guident son travail, tels que la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales, la contribution au développement de la société civile et ses institutions, la promotion du bénévolat et de la philanthropie, et l’établissement de relations de coopération entre les associations et des institutions civiques afin de promouvoir l’action collective et l’appui aux groupes vulnérables de la société (tels que les pauvres, les indigents, les orphelins et les handicapés) et de fournir une assistance humanitaires aux victimes des catastrophes et des guerres.


La coopération Mali-Libye se renforce

C’est le moins que l’on puisse constater, après la signature, le 15 Janvier 2009, d’un protocole de partenariat entre la Fondation pour l’Enfance et la Fondation Internationale Kadhafi de Charité et de Développement. Au terme de ce protocole, les deux fondations ont convenu de se soutenir mutuellement en vue de mettre en œuvre des projets au profit des populations démunies.

Cependant, il avait été précisé que ces projets concerneront le secteur de l’éducation, de la santé et de l’accroissement des revenus, à travers, entre autres, la construction d’infrastructures, l’appui en matériels didactiques, les campagnes de prévention et de sensibilisation, les dons de médicaments et de produits vivriers et l’organisation d’ateliers de formation…

Comme pour joindre la parole à l’action, la Fondation Internationale Kadhafi avait consenti, dans l’intervalle d’un mois, un don de 20 tonnes de riz et 40 tonnes de matériels didactiques en faveur des populations démunies.

Après ces importantes oeuvres humanitaires dans le domaine de l’éducation et de produits vivriers, la fondation vient de contribuer dans un autre domaine (celui de la santé) avec un apport considérable pour la réalisation des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite. D’où la justification des visites de terrain.


L’apport de la Fondation Internationale Kadhafi

Pour ces journées nationales de vaccination contre la poliomyélite, édition 2009, qui concerne les enfants de 0 à 5 ans, dont le 2è passage s’est effectué du 27 au 30 Mars 2009, la Fondation Internationale Kadhafi a financièrement contribué à hauteur de 14 600 000 FCFA.

Elle a également fait don de blouses, de casquettes et de 5000 gants aux vaccinateurs, ainsi que d’un véhicule pour les superviseurs durant la campagne. La fondation a également pris en charge la formation des formateurs.

Des visites de terrain

La délégation, composée entre autres du représentant de la Fondation Kadhafi, M. Mohamed Daw, et de la Directrice régionale de la Santé, le Dr Diallo Fanta Siby, a effectué sa première visite au Centre de Santé de Reférence de la commune V où la délégation a été accueillie par le Chef du centre, le Pr Mamadou Traoré, et la Chargée du PEV, Mme Diallo Fatimata Djénépo.

“Ils sont au total 131 095 enfants de 0 à 5 ans qui seront vaccinés en Commune V du District de Bamako. Nous avons 182 équipes, soit 364 vaccinateurs pour toutes la Commune. Pour le moment, tout se passe bien dans l’ensemble, à part deux cas de refus que nous déplorons dans le quartier Daoudabougou“, a fait savoir le Chef du centre. Et la Chargée du PEV, d’ajouter : “Nous avons reçu au total 104 000 doses qui sont bien conservées dans la chaîne froid. Le problème de vaccin ne se pose pas, en tout cas, pas pour le moment”.

Après le Centre de Santé de Référence de la Commune V, la délégation s’est transportée au CSCOM de Daoudabougou (ASCODA). Une fois sur le terrain, le représentant de la Fondation Kadhafi et la Directrice régionale de la Santé ont eux-mêmes administré des doses à des enfants.

A la fin des visites, les deux parties, en plus de leur satisfaction face au bon déroulement de la campagne de vaccination, n’ont pas manqué de souhaiter la continuité d’un partenariat aussi bénéfique.

Parlant des projets futures de sa fondation en faveur du Mali, M. Mohamed Daw indiquera : “ Dans deux semaines, nous commencerons la construction de 30 salles de classes dans dix établissements différents. Aussi, le projet de réalisation d’un hôpital mobile est fin prêt”.


Moussa TOURE

30 Mars 2009