Partager

Alors que les angoisses de la rentrée scolaire se dissipent peu à peu, la sérénité des activités d’enseignement et d’apprentissage dans les établissements, est perturbée par certains faits qui prennent racine dans les familles mêmes des élèves. Certains parents, en effet, n’hésitent pas à doter leur progéniture de téléphones haut de gamme, achetés à prix d’or et qui pourraient faire pâlir de jalousie les enseignants mêmes à l’école. Loin de nous l’idée de condamner l’amour que des géniteurs fortunés veulent ainsi témoigner à leurs enfants par ces téléphones onéreux dont l’utilisation rationnelle peut du reste servir le travail scolaire en servant soit de calculatrices scientifiques pour certains exercices scolaires, soit d’outils de recherche d’informations sur Internet. Il convient cependant de rappeler les nuisances dont ils peuvent en être les sources. On le sait, les règlements intérieurs de la plupart des établissements d’enseignement interdisent l’usage des téléphones dans l’enceinte des écoles. En remettant de si jolis joujoux aux enfants qui peuvent être tentés, de par leur âge, d’en mettre plein la vue à leurs camarades, on ne peut que les encourager à enfreindre les règles qui régissent la vie scolaire. Par ailleurs, il nous est revenu que certains élèves détenteurs de ces téléphones hors de prix, n’hésitent pas à en user pour narguer même leurs enseignants. Les conséquences de tels comportements au plan pédagogique, sont désastreuses.LePays