Partager

Parti de Bamako dans un état de santé très inquiétant, le fondateur de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), Soumaïla Cissé, est en train de déjouer tous les pronostics à son égard. Ceux qui le croyaient politiquement fini doivent désormais rebattre leurs cartes.

En fait, Soumi revient tout doucement, mais en force, sur le devant de l’actualité. Il vient d’être invité à prendre part à la Convention des Démocrates aux Etats-Unis, cette semaine. Preuve que le candidat de l’URD à l’élection présidentielle avortée du 29 avril dernier va de mieux en mieux, après un long séjour médical à Paris.

Déjà, Soumaila Cissé est en train de faire très peur à ses adversaires politiques, qui sont paniqués par cette invitation de la part de l’un des partenaires stratégiques de notre pays. Certains commencent donc à lui chercher des poux sur la tête.

Car cette invitation est une marque de confiance des Démocrates à l’endroit du patron du parti de la poignée de mains. La nouvelle a été fort bien accueillie par les militants de l’URD, qui étaient sans nouvelles de leur champion depuis son exil médical forcés. Eux qui croyaient énormément aux chances de leur candidat à l’élection présidentielle avortée du 29 avril dernier, car, pour ce scrutin, le leader de l’URD était sérieusement bien placé pour succéder à ATT en 2012.

Malheureusement, les militaires sont venus mettre leurs pieds dans le plat. Conséquence, Soumi Champion a été sauvagement agressé et contraint à un exil forcé dans l’Hexagone. Il y a passé plus de deux mois sur un lit médicalisé. Désormais, petit à petit, il est en train de retrouver sa forme et prépare même son retour au bercail.

Cette invitation à la Convention des Démocrates va, sans nul doute, lui remonter le moral. En ce sens que, durant son séjour américain, plusieurs rencontres et entrevues sont inscrites à son agenda. Il va échanger avec l’ancien Président démocrate des USA, Bill Clinton, des membres de la haute administration du pays de l’oncle Sam, des décideurs, des partenaires de notre pays et plusieurs autres hommes politiques, d’Afrique et d’ailleurs. Au cours de ces entrevues, il va certainement tenter d’obtenir un assouplissement de la position des Etats-Unis d’Amérique concernant le Mali et plaider pour que la première puissance économique mondiale reprenne son assistance en notre faveur.

En tant que natif du Nord du Mali, la libération des régions occupées constitue un souci majeur pour l’enfant de Niafunké. C’est pourquoi il va plaider pour que le pays de Barack Obama nous assiste dans les efforts pour nous débarrasser des bandits qui occupent notre partie septentrionale. Cela pour la simple raison que les populations qui vivent sous occupation sont également ses parents. A ce titre, le fondateur de l’URD ne peut pas indifférent à leurs souffrances.

Et, dès que son état santé le permettra, Soumaila Cissé va signer son retour au bercail et se mettre à la disposition de son pays. Car, le Mali, dans la situation actuelle, a besoin toutes ses compétences pour sortir de l’imbroglio. A cette occasion, sûr que les militants de l’URD vont lui réserver un accueil digne de son rang et l’assurer de leur soutien indéfectible.

Youssouf Diallo

22 Septembre du 6 Septembre 2012