Partager

Pour le poste de directeur général de l’organisation, c’est le Japonais Masahiko Metoki qui a été élu avec 102 voix face à ses adversaires belge et suisse

Le 27è Congrès de l’Union postale universelle (UPU) dont les travaux ont démarré depuis le 9 août dernier, se poursuit dans la capitale ivoirienne. Conformément à l’ordre du jour, la journée du 25 août a été consacrée aux élections aux instances dirigeantes de l’Union notamment les postes de directeur général et de vice-directeur général ainsi que les membres du Conseil d’administration et du Conseil d’exploitation postale pour la période 2021-2024.

L’élection au Conseil d’administration, auquel le Mali était candidat, s’est déroulée dans le consensus pour les pays africains. Pour 11 places prévues, 11 pays ont été retenus, dont le Mali pour représenter l’Afrique au Conseil d’administration de l’Union postale universelle pour la période 2022-2025. En plus de notre pays, les autres pays africains élus sont : l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, le Ghana, le Kenya, Madagascar, la Tanzanie, la Tunisie et la Zambie.

L’élection du Mali au Conseil d’administration de l’UPU, montre à suffisance le dynamisme de nos autorités à donner un nouveau souffle à La Poste malienne malgré les moments difficiles qu’elle traverse. Rappelons que le ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’administration, Me Mamadou Harouna Toureh, est présent aux travaux de l’UPU à Abidjan. Il conduit une délégation composée de conseillers techniques et d’experts de l’Autorité malienne de régulation des télécommunications et postes (AMRTP), dont le président Cheick Sidi Nimaga.

Le Kenyan Bishar Hussein, après deux mandats successifs, n’était pas candidat au poste de directeur général. Trois candidats se sont présentés pour sa succession. Il s’agit de Jack Hamande de la Belgique, de Masahiko Metoki du Japon et de Pascal Clivaz de la Suisse (directeur adjoint sortant).

Le résultat pour le poste de directeur général a donné comme vainqueur dès le premier tour le Japonais Masahiko Metoki avec 102 voix. Le candidat de la Suisse a obtenu 40 voix et celui de la Belgique 14 voix. Metoki est bien connu à l’UPU, puisqu’il représente le Japon en tant que président du Conseil d’exploitation postale (CEP) depuis 2012. Il a également présidé la Commission du 22è Congrès en charge des services financiers postaux et le Groupe «Services financiers postaux» du CEP.

Metoki a enfin été à la tête de la toute première révision de la Convention postale universelle, permettant ainsi l’expédition par la poste d’équipements munis de piles ou de batteries.
Les candidats au poste de vice-directeur général sont : Marcela Maron de l’Argentine, Younouss Djibrine du Cameroun, Marjan Osvald de la Slovénie et Vladyslav Dubenko de l’Ukraine. À l’issue du vote, c’est le Slovène Marjan Osvald qui a été élu.

Correspondance particulière
Oumar MAÏGA/AMRTP

Source: L’ESSOR