Partager

Le jeudi 10 octobre au ministère de l’Économie et des Finances s’est tenue une rencontre de haut niveau de validation des engagements du Mali à la CIPD pour son vingt cinquième anniversaire, ( Conférence Internationale sur la population et le Développement) qui aura lieu à Nairobi (Kenya) du 12 au 15 Novembre 2019 et qui aura pour thème: «accélérons la promesse». Beaucoup d’autorités maliennes ont répondu présentes, à l’instar du Ministre de l’Aménagement du Territoire et de la population, le représentant de l’UNPA, les représentants des structures nationales et attachées du MATP,le représentant de la RECOTRADE et les confessions religieuses, le secrétaire Général du Ministère de la jeunesse et du sport et le réseau du parlement des femmes.

En mai 1991, le gouvernement malien a adapté sa première Politique Nationale de Population (PNP), concrétisant ainsi son ambition d’améliorer la qualité de vie des maliens.

Cette politique a été revissée en 2003, suite à son évaluation en 2001, pour prendre en compte les engagements pris par le Mali lors des conférences internationales sur la population et le développement,en particulier la CIPD au Caire (Égypte) en 1994.

Le programme d’actions CIPD de 1994, adapté par 179 pays est un cadre d’entente et un document de référence qui pose les jalons d’une action qui prend en charge toutes les questions de la population pour améliorer leurs conditions de vie. Le Mali a fait ses recommandations du programme d’action de la CIPD et a entrepris une batterie de mesures et de dispositions normatives institutionnelles et programmatiques, pour sa mise en œuvre, qui a fait l’objet de différents évaluations. Et ses évaluations ont permis au Mali de faire des progrès et à révéler les défis des objectifs visés, qui est de répondre aux problèmes de la population.

Le but de cette rencontre Ministres est la participation inclusive et une appropriation à un haut niveau, des propositions d’engagements, soumis suite aux travaux des services techniques et de leurs partenaires, afin d’assurer une intervention de qualité du Mali au sommet de Nairobi.

La participation malienne à cette rencontre internationale est basée sur une dynamique partenariale et inclusive entre les services techniques des différents ministres sectoriels, les cibles ( parlementaires jeunes, religieux femmes, communicateurs traditionnels, personnes ressources actrice de la CIPD, au Caire en 1994, UNFPA, projet SWEDD, cellule ONDD et OSC et ONG).

«Pour sa part, l’UNFPA, se tient à la disposition du gouvernement malien pour tout appui qu’il voudra dans ce sens, afin de faire de la participation malienne au sommet de Nairobi une réussite totale eut égard aux défis important dont le pays fait face en matière de population et de développement» dixit lors de son discours le représentant de UNFPA M. Engène Kongnyny.

«Les contributions des différents acteurs que vous êtes, permettront d’améliorer j’en suis sûr, le document du Mali, car reposant sur les points d’accord entre experts des différents secteurs, conformément à l’esprit de partenariat. Aux terme de cette rencontre nous devons disposer des engagements du Mali validés par l’ensemble des acteurs impliqués dans les questions de la population» à dit le Ministre de l’Aménagement du Territoire et de la Population M. Adama Thiemoko Diarra.

Boly Keïta
Bamako, le 011 Octobre 2019
©AFRIBONE