Partager

LOUGA : La scène des plus insolites s’est produite jeudi dernier, vers 16 heures, à hauteur du lieu communément appelé «Garage Place Yacine Boubou de Louga, où stationnent habituellement des cars de transport public qui desservent les villages environnants. En face de ce lieu, est établie la dame Ousseynou Diop, vendeuse de «Café Touba ».

Celle-ci qui n’apprécie point la présence de ces cars à proximité de son lieu de commerce, sous le prétexte que leur stationnement gêne son activité, s’est mise, comme à ses habitudes, à détourner les clients en direction des taxis-brousse. Un comportement qui n’est pas apprécié par Alpha Ba, 16 ans, qui se trouve être l’un des apprentis des cars en question. C’est ainsi que le garçon a tenté de persuader la dame d’arrêter ces agissements qui nuisent à ses activités.

jpg_cafe-touba.jpgLa vendeuse de «café Touba» qui a mal pris les réprimandes de l’apprenti l’a abreuvé d’injures. Mieux, dans sa furie, elle s’est saisi de la cafetière bouillante de café tirée du feu pour asperger le crame de Alpha Bâ de son contenu. La tête tout ensanglantée et ayant perdu ses cheveux, l’apprenti s’est affalé sur le sol et a perdu connaissance. II a été transporté à l’hôpital Ahmadou Sakhir Mbaye, où des brûlures au 2e degré ont été constatées sur sa tête et sur son dos.

I1 a dès lors été soumis à des soins intensifs à l’issue desquels les médecins, décelant de sérieuses blessures, lui ont délivré un certificat médical frappé de 23 jours d’incapacité temporaire de travail. Pendant ce temps, sachant que les carottes sont cuites, la dame s’est fait délivrer on ne sait par qui un certificat médical, depuis son téléphone portable.

Seulement, son manège va échouer, vu que l’incident s’était produit sous les yeux d’un agent de police qui l’avait sauvée d’une foule décidée à la lyncher. Puis, l’agent l’avait conduite à la police où elle a été placée en garde-à-vue, en attendant d’être déférée sous peu au parquet de Louga.

Le Populaire du 02 Août 2010.

Source Seneb.com