Partager

Une église protestante a tenté de convertir au christianisme la grand-mère kényane et musulmane du président américain Barack Obama, Sarah, contre sa volonté, a dénoncé lundi un représentant de la communauté musulmane kényane. L’église adventiste du septième jour à Kisumu (ouest) a invité Sarah Obama à un culte samedi où elle devait être baptisée, selon ses proches. « Mama Sarah », son surnom dans le village reculé de Kogelo, a été surprise par l’invitation et l’a déclinée, ont-ils indiqué. Saïd Obama, le demi-frère du président américain, a précisé que les pasteurs de l’église avaient approché Sarah Obama en lui affirmant qu’elle pouvait devenir chrétienne. « Mama (Sarah) est née musulmane et entend mourir musulmane. La question de sa conversion ne se pose pas« , a-t-il affirmé. Sarah Obama a accédé à la notoriété en 2006 à la faveur d’une visite de son petit-fils au Kenya et notamment d’une étape dans son village reculé de Kogelo, devenu une attraction touristique depuis la victoire de M. Obama à la présidentielle en novembre 2008. Le gouvernement kényan a inscrit le mois dernier Kogelo au patrimoine national. Sarah Obama est la troisième épouse du grand-père de Barack Obama. (Afp)