Partager


La première réunion du Comité vétérinaire au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a pris fin hier 29 août 2007 à Ouagadougou (Burkina Faso

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) veut se doter d’une réglementation uniforme en matière de santé animale. Pour ce faire, la première réunion du Comité vétérinaire de l’UEMOA se déroule du 27 au 29 août 2007 au siège de l’institution à Ouagadougou. Il s’agit précisément d’adopter le projet de règlement portant création et modalités de fonctionnement d’un Comité vétérinaire au sein de l’Union.

La création d’un comité vétérinaire constitue un pas décisif dans la coordination des interventions des Etats membres en matière vétérinaire, zoosanitaire et de sécurité sanitaire des aliments d’origine animale.

Le commissaire chargé du développement rural, des ressources naturelles et de l’environnement, Ismaïl Binguitha-Fare : « Parmi les contraintes majeures à la valorisation de l’élevage, figurent les maladies animales« .

Le comité va contribuer aussi, grâce à l’harmonisation des législations zoosanitaires et la facilitation des échanges des produits animaux, à l’approfondissement du marché unique de l’UEMOA dans le secteur de l’élevage.

La présente réunion est l’occasion pour le comité vétérinaire de passer au peigne fin le règlement intérieur du comité. Elle va permettre également d’échanger sur les programmes de mise en oeuvre de la législation pharmaceutique vétérinaire, du règlement relatif à la sécurité sanitaire des végétaux, des animaux et des aliments.

De l’avis du commissaire chargé du développement rural, des ressources naturelles et de l’environnement de l’UEMOA, Ismaïl Binguitha-Fare, le secteur de l’élevage constitue une des composantes essentielles de la politique régionale de l’Union.

Pourtant selon lui, ce secteur à fort potentiel de croissance, vit des mutations qui engendrent de nombreux enjeux économiques et sociaux. Toutes les réformes en cours et à venir nécessitent une mise en oeuvre efficace, avec le concours avisé des spécialistes du secteur.

« Voilà qui justifie la création du comité vétérinaire qui a pour rôle de guider la commission de l’UEMOA dans ses choix stratégiques et ses décisions dans le domaine de l’élevage« , a-t-il mentionné.

30 août 2007.