Partager

ewbagnouma djè veut tout simplement dire association des bonnes mères. Cette association a ouvert ses portes en 2003 avec seulement 6 enfants pour 7 femmes encadreurs.

A l’époque, elle était basée à Bozola. Les enfants sont pris en charge jusqu’au niveau de l’école primaire à 7 ans.

En ce moment précis, ils sont envoyés soit dans leurs familles respectives pour ceux qui en ont, soit au village SOS Enfants de Sanankoroba. « Dewbagnouma djè » à commencé ses activités avec ses propres fonds.

Elle fut appuyée par certains commerçants Diawara Shop, Mandjou Simpara puis par le Conseil National du Patronat Malien et l’assurance CNAR.

Actuellement, Mme Haïdara et toute son association sont en contact permanent avec la fondation France Liberté de Danielle Mitterrand et Bernadette Chirac, la fille du président français, également avec Alou Tomota de Graphique Industrie.

Cependant suite à la crise financière que traverse actuellementl’association, elle était obligée d’évacuer les enfants vers le village SOS de Sanankoroba.

Mais certains enfants en situation difficile sont restés à la charge de la présidente qui n’ayant pas les moyens est obligée de vendre ses bijoux et tout l’argent que lui donnait son mari et ses parents pour subvenir aux besoins des enfants.

Autant dire que la dame est vraiment une bonne mère et son amour pour les enfants n’est pas mal intentionné.

Mme Haïdara Fatoumata sollicite auprès des bonnes volontés et du gouvernement en particulier de l’aide pour la réussite de l’éducation de ces enfants assoiffés de chaleur maternelle.

Fatoumata Mah Thiam KONE

10 août 2005