Partager

Ministre des Mines du précédent cabinet, Diezani Allison-Madueke est la nouvelle ministre du Pétrole. Une femme, qui plus est relativement inconnue dans le cercle restreint du pouvoir. Cette nomination crée la surprise au Nigeria mais laisse beaucoup d’observateurs dubitatifs.
« Pour ce poste, Goodluck Jonathan avait un choix limité de trois personnes », estime un journaliste. « En composant avec les rivalités au sein du parti, son envie de rassurer le Sud pétrolifère et une certaine expertise dans le domaine, il ne restait plus qu’elle », a-t-il indiqué.Madame Allisson-Madueke est certes une ancienne directrice du département des Affaires externes du groupe anglo-néerlandais Shell, mais elle n’a jamais eu de poste à haute responsabilité. Aujourd’hui âgée de 49 ans, cette architecte de formation aura pourtant la lourde tâche de mener à bout l’insoluble réforme du secteur pétrolier.RFI.FR.