Partager

Une Chinoise naturalisée malienne, Yu Hong Wei dite Astan Coulibaly, est candidate aux élections législatives du 24 novembre prochain. De mémoire de Maliens, elle est la première personne originaire d’Asie et non métissée à participer à un scrutin au Mali.

Selon la liste définitive des candidats aux législatives publiée le 31 octobre par la Cour constitutionnelle, Mme Coulibaly est en lice avec six autres candidats pour une alliance de trois partis dans la circonscription électorale de Ségou. Cette alliance regroupant le Mouvement pour un destin commun (Modec), la Convergence d’action pour le peuple (CAP) et le parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’intégration (Sadi).

Elle a baptisé sa liste Ségou Kanou (L’amour de Ségou en langue nationale bambara). Certains de ses alliés politiques la saluent cependant comme un exemple d’intégration et la considèrent qu’elle est pour eux un atout. Mme Coulibaly, est l’ex-épouse du Directeur de la Comatex-Ségou et mère de trois enfants.

Pharmacienne de formation, Yu Hong Wei vit depuis près de 30 ans à Ségou où elle entretient de très bonne relation avec la population. » Nous sommes un pays très ouvert, qui a des valeurs. (…) Au moment où d’autres Nations chassent les étrangers, nous, au Mali nous saluons un exemple d’intégration réussie. Il faut que les peuples soient ensemble. Nous ne connaissons qu’une seule race: la race humaine « , a confié un proche à Astan.

En tout cas tout semble bien réuni afin que Yu Hong Wei dite Astan Coulibaly, soit élue à l’hémicycle. Son entrée dans cette institution pourra sans doute porter des fruits à la coopération Mali-Chine. Il ne nous reste plus qu’a souhaité bonne chance à Mme Coulibaly.

Clarisse NJIKAM

L’Indépendant du 15 Novembre 2013