Partager


Autrefois, la multiplication des agences d’assurance et de réassurance à travers les quartiers de Bamako avait été accueillie et appréciée par les propriétaires de véhicules. Car elle a permis d’éviter des engorgements au niveau des agences principales situées au centre-ville. Mais de nos jours, force est de reconnaître que l’engouement pour ces agences accuse une baisse notable, même s’il existe encore des agences d’assurance et de réassurance dignes de ce nom.

La “Caisse Nouvelle Assurance et Réassurance” située à la Cité UNICEF sise à Niamakoro est aujourd’hui en train de se distinguer négativement, du fait des agissements décriés de son Directeur, un certain “Vieux“. Le hic qui frise le ridicule, c’est que le Directeur est non seulement le promoteur, mais l’agence générale est dénommée… “Peace”, c’est-à-dire “Paix”. Mais en réalité, cette agence de “paix” est un vrai lieu de calvaire pour ses clients.

Aux dires de certains clients de l’agence, le Directeur se distingue depuis quelques temps par des attitudes qu’ils jugent inadmissibles. Car, selon eux, le nommé “Vieux” continue de percevoir les cotisations ds clients, sans pourtant parvenir à leur remettre leurs assurances. C’est cette mésaventure que vient de vivre M.S., un client de l’agence qui habite Daoudabougou.

Ça fait plus d’une semaine que j’ai payé tout le montant exigé à hauteur de 35 000 FCFA. Mais jusqu’à présent je n’arrive pas à être en possession de ma carte d’assurance. Ce qui m’agace, c’est qu’il (il parle du Directeur) reste invisible et refuse de prendre mes appels”, se lamente M.S. Alors, fatigué de courir derrière ladite carte, M.S (qui s’est trouvé dans le besoin, car étant sur le tronçon Bamako-Ségou), a finalement décidé de se tourner tout simplement vers une autre assurance plus… rassurante.

Mais là où le bat blesse M.S., c’est que le nommé “Vieux” reste introuvable. Ce qui a finalement poussé M.S. a porter plainte auprès du 10è Arrondissement. “J’ai fait intervenir toutes les bonnes volontés auprès de lui (toujours le Directeur dit “Vieux”), mais rien n’ y a fait. Finalement, j’étais obligé de le convoquer à la Police. Là aussi, je n’arrive pas à le voir pour lui remettre la convocation que son personnel refuse d’ailleurs de prendre”, a-t-il déclaré.

Selon nos sources, le Directeur de cette caisse, qui serait un homme politique, est candidat aux élections communales de 2009. Si l’information s’avère fondée, on comprend dès lors les agissements de ce Directeur qui continue de se soustraire à la vue de ses clients. En tout cas, le nommé “Vieux” doit avant tout pouvoir faire la différence entre ses activités professionnelle et politique.

Ce serait d’ailleurs mieux pour lui, pour son assurance et pour ses clients. En attendant, la “Caisse Nouvelle Assurance et Réassurance” doit d’abord rembourser les 35 000 F CFA de M.S.

Sadou BOCOUM

07 Avril 2009