Partager

PARIS, Un soldat français a été grièvement blessé samedi dernier près de Gao, dans le nord du Mali, par l’explosion de munitions qu’il était en train de manipuler, a indiqué jeudi à Paris l’état-major des armées.

jpg_une-2238.jpgL’état de ce sous-officier est toujours jugé « très inquiétant » par les médecins, a précisé le porte-parole adjoint de l’état-major, le colonel Pascal Georgin. Le soldat blessé a été rapidement évacué vers Gao, puis vers un hôpital militaire en région parisienne, où il est actuellement soigné.

Selon l’état-major, lors d’une opération de « contrôle de zone » à environ 70 km à l’est de Gao pour rechercher des groupes de combattants islamiques, les
militaires français ont découvert une cache d’armes et de munitions, notamment des roquettes. Une section du 6e régiment du génie basé à Angers a entrepris de détruire ce matériel et c’est au cours de l’opération que le sous-officiera été blessé.

Les opérations « sont permanentes » autour de Gao, où les soldats français pénètrent « dans des zones assez reculées », a indiqué le porte-parole.
La France compte actuellement environ 3.000 soldats au Mali, a-t-il précisé, avec pour objectif de ramener ses effectifs à un millier d’hommes fin
janvier.

AFP, le 17 Octobre 2013