Partager

De Paris au Québec en passant par l’Afrique, ces expressions codées qui font leur apparition un peu partout. Difficiles à comprendre par un novice, elles n’ont pas de frontières. Les uns apprennent des autres peu importe la distance qui les sépare. Aujourd’hui, nous vous donnons deux de ces jargons qui sont plus utilisés en France, notamment par les ados. Mais, Christine Diarra, une élève au Lycée Mary Saint Claire, s’intéresse bien à ce monde avec lequel elle sent une sorte de connectivité en matière de langage. C’est elle qui nous explique nos expressions du jour.

“J’apprends très souvent ces mots dans les groupes de discussions sur Facebook ou à la télé. Si je vois ou entends le mot et que je ne connais pas le sens, je cherche le sens sur google, car ce sont des mots qu’on ne trouve pas dans le dictionnaire” affirme Christine. Elle nous apprend que le mot “schlag” est utilisé pour désigner une personne sale, nulle ou une personne qui a la flemme. Dans un autre contexte, il peut signifier un bouffon, un drogué.

Le second jargon “deuspi” est un verlan qui vient du mot anglais “speed” qui signifie vitesse, rapidité. Dans ce contexte, il est employé pour dire qu’une personne est dans l’urgence, elle fait quelque chose rapidement,  hâtivement. Être en deuspi, c’est être dans l’urgence, faire vite une chose. L’expression qualifie également une personne vive d’esprit.

“Il est toujours en deuspi alors qu’il est l’incarnation parfaite d’un schlag.”

Issa O Togola

@Afribone