Partager

Un réseau lié à Al-Qaïda soupçonné d’envoyer des combattants en Syrie a été démantelé vendredi matin dans l’enclave espagnole de Ceuta, dans le nord du Maroc, et huit personnes ont été arrêtées, a annoncé le ministère de l’Intérieur. L’opération a été menée conjointement, à l’aube, par la police nationale et la garde civile, qui avaient chacune commencé à enquêter sur ce réseau en 2009 et 2011 respectivement. « Le réseau hispano-marocain démantelé était, selon l’enquête policière, responsable de l’envoi de jihadistes auprès de groupes affiliés à Al-Qaïda en Syrie », a expliqué le ministère, qui assure que « des dizaines de personnes, certaines mineures, sont parties de Ceuta et du territoire marocain sous couvert de ce réseau terroriste ». Certains ont perpétré des attentats-suicides tandis que d’autres ont intégré des camps d’entraînement qui les ont préparés au combat, selon le communiqué. Plusieurs groupes de jihadistes attendaient encore de faire bientôt le voyage d’Espagne à la Syrie, note le ministère. « Ce réseau, installé à Ceuta et Fnideq, réalisait un travail de recrutement, endoctrinement, organisation et financement des voyages, en contact avec d’autres terroristes et selon les directives émanant de l’organisation terroriste al-Qaïda », explique aussi le communiqué, qui ajoute l’opération reste en cours. AFP .