Partager


Un prêtre américain de Floride a reconnu mercredi avoir volé jusqu’à 800’000 dollars d’aumônes adressées à sa paroisse. Il pouvait ainsi mener un train de vie pas très catholique pour un ecclésiastique.

jpg_h-4.jpgLe père John Skehan, âgé de 66 ans, utilisait l’argent de l’église catholique de Saint Vincent Ferrer, à Delray Beach, pour s’offrir des virées dans les casinos de Las Vegas, s’acheter toutes sortes d’objets coûteux, ou encore entretenir sa maîtresse, l’ancienne comptable de l’église.

Le mode opératoire était simple et efficace: chaque dimanche après la messe, le père Skehan récoltait une partie des dons qu’il plaçait ensuite sur un compte à l’étranger.

Le prêtre a reconnu les faits mercredi devant un tribunal de Floride en plaidant coupable, ce qui permet de négocier une peine en échange des aveux. En l’occurence, il encourt jusqu’à 31 ans de prison.

Son avocat a indiqué que le prêtre et l’Etat de Floride avaient conclu un « accord amiable » et que le « père Skehan acceptait la responsabilité de ses actes ».

Un autre prêtre de l’église, Francis Guinan, comparaissait pour les mêmes faits et a clamé son innocence. « Ce n’est pas parce que deux prêtres ont travaillé dans la même église et que l’un prétend être coupable que l’autre l’est également« , a argué son avocat.

En raison de la prescription, les deux prêtres ne peuvent être poursuivis que pour des vols commis après 2001, mais les autorités pensent qu’ils pourraient avoir détourné jusqu’à 8 millions de dollars lors des vingt dernières années. Le procès des deux hommes doit se poursuivre dans les semaines à venir.

Source: SDA/ATS

22 Janvier 2009