Partager

Ancien journaliste, Adama Gaye a régulièrement mis en cause le président et son frère, Aliou Sall, dans le dossier de la gestion des hydrocarbures. Un ancien journaliste sénégalais devenu un virulent critique du pouvoir du président Macky Sall a été placé en garde à vue, lundi, puis déféré devant le parquet, mardi 30 juillet, pour « diffusion d’écrits contraires aux bonnes mœurs » et « offense au chef de l’Etat », a-t-on appris auprès de son avocat. Se présentant comme un militant pour la « justice, la transparence et le progrès », après avoir été journaliste dans plusieurs médias, Adama Gaye est l’auteur de plusieurs articles dans la presse sénégalaise et sur les réseaux sociaux dénonçant la mauvaise gestion, selon lui, par les autorités sénégalaises du pétrole et du gaz au Sénégal, dont l’exploitation à grande échelle devrait débuter en 2021-2022. Il a été interpellé lundi matin à Dakar par la Division des investigations criminelles (DIC, police judiciaire), qui lui reproche la « diffusion d’écrits contraires aux bonnes mœurs » et l’accuse d’« offense au chef de l’Etat », a indiqué à l’AFP son avocat, Me Cheikh Khouraissy Ba.LEMONDE