Partager

Un officier a été tué et trois gendarmes ont été blessés vendredi à l’aube dans un attentat commis contre le siège du commandement régional de la gendarmerie en plein centre d’Ouargla, dans le sud algérien, a annoncé la gendarmerie. Selon un communiqué cité par l’agence APS, « l’attentat a été perpétré par un terroriste qui voulait, à bord d’une voiture de type Toyota, foncer vers l’entrée principale du commandement de secteur de la gendarmerie ». « Après un échange de tirs avec les élements de la gendarmerie au poste de contrôle du commandement, la voiture a explosé, occasionnant l’effondrement en partie de la batisse du poste de contrôle de l’entrée principale, ainsi que le mur de la façade du poste de commandemant », selon la même source. « Cet attentat terroriste a entraîné la mort d’un officier et la blessure de trois éléments de la gendarmerie, suite à l’effondrement de la batisse du poste de contrôle », est-il encore précisé dans le communiqué. La ville d’Ouargla compte près de 150.000 habitants. AFP