Partager


Une nouvelle polyclinique médico-chirurgicale vient pour améliorer les conditions sanitaires du peuple malien

Le centre polyclinique médico-chirurgicale du fleuve, situé à Baco-Djicoroni ACI- rue 617, a ouvert officiellement ses portes, le vendredi 6 juin. Cette cérémonie a été présidée par le Président de la République Amadou Toumani Touré qui avait à ses côtés le Ministre de la Santé, Oumar Ibrahim Touré et les deux promoteurs du nouvel établissement, les Dr Samba Ouologuem, Anesthésiste Réanimateur, Praticien au CHU de Nancy et Ibrahim Traoré, Chirurgien des Hôpitaux, Praticien hospitalier au CHG de Creil.

Dans l’allocution qu’il a prononcée en cette circonstance, le Docteur Ibrahim Traoré a eu ces mots aimables pour le président ATT, «nous sommes à deux jours du 08 juin. Je saisis l’occasion pour vous souhaiter à vous et au peuple malien un joyeux anniversaire pour votre investiture». Il a ensuite indiqué que la polyclinique Médico-chirurgicale est l’œuvre de deux médecins résidants en France.

Il s’agit du Dr Samba Ouologuem, Anesthésiste Réanimateur, Praticien au CHU de Nancy et lui-même, Chirurgien des Hôpitaux, Praticien hospitalier au CHG de Creil, ainsi que de deux opérateurs économiques Moussa et Lancina Diakité.

Ibrahim Traoré a signalé que cet établissement, polyvalent par ses prestations médicales et chirurgicales, est composé, d’une unité de consultations externes en gynéco-obstétrique, en pédiatrie, en cardiologie et en chirurgie et autres spécialités, d’un plateau technique qui assure les explorations cardiologiques (test d’effort, holter tensionnel et rythmique),

l’imagerie médicale (Echo – doppler couleur, radiologie, échographie) et les tests en laboratoire. Elle comporte également un bloc opératoire comprenant deux salles, l’une réservée à la chirurgie classique et l’autre aux interventions endoscopiques en urologie et en coelio-chirurgie viscérale, une salle d’urgence avec une ambulance médicalisée, une salle de réveil et enfin une salle de soins intensifs.

Le Docteur Traoré a aussi précisé que la Polyclinique possède une capacité d’hospitalisation actuelle de 36 lits fonctionnels, avec une possibilité d’extension à 50 lits. «Elle a été financée à hauteur de 2 milliards de FCFA dont 25% par la BNDA et la BIM-SA, avec une garantie du fonds de Solidarité Africain et 75% d’apport personnel des promoteurs» a-t-il ajouté.

Par ailleurs, il a fait aussi remarqué «qu’au lieu d’envoyer le patient vers la technologie à grands frais, c’est la technologie qui vient vers le patient à moindre coût. Ainsi, nous nous engageons à faire venir des spécialistes de la France, pour assurer la prise en charge des patients maliens selon les standards médicaux internationaux.

Et nous prenons l’engagement solennel d’assurer également aux patients les soins les plus adaptés et les plus conformes aux normes internationales en organisant la venue régulière de spécialistes de haut niveau au Mali».

Le Docteur Ibrahim Traoré a terminé son discours inaugural en affirmant que «la Polyclinique est une structure qui fait du malade et de son bien-être physique le cœur de ses préoccupations. Et c’est pourquoi nos équipes sont à la fois professionnelles et empreintes d’humanismes».

Après les prestations de l’orchestre national et de l’artiste Oumou Dédé Damba, le président ATT, accompagné du Dr Ibrahim Traoré, a procédé à la coupure du ruban avant d’entamer une visite guidée des locaux de l’établissement.


Bandiougou DIABATE, Moulaye HAIDARA

09 Juin 2008