Partager

L’ancien 1er vice-président de l’Adéma/PASJ et membre fondateur de ce parti, Soumeylou Boubèye Maïga alias SBM, ne voit décidément plus dans la même direction que son parti originel. Il serait prêt à porter sur les fonts baptismaux, dans les prochains jours, son propre parti politique. Celui-ci s’appellera Convention pour la République et la démocratie (CRD).

A la conférence de presse du 25 mai 2007, commémorant le 16e anniversaire du parti, les responsables de l’Adéma/PASJ déclaraient qu’ils étaient prêts à réintégrer Soumeylou Boubèye Maïga qu’ils avaient exclu lors du congrès extraordinaire de mars dernier. SBM et d’autres camarades frappés par la même mesure disciplinaire payaient leur refus de soutenir la candidature du président ATT.

A défaut d’une candidature du parti, SBM a préféré présenter la sienne à la présidentielle du 29 avril 2007 sous la bannière de Convergence-2007. Un mois jour pour jour après la tenue du scrutin présidentiel, SBM a jugé nécessaire de tourner définitivement la page Adéma.

La création de la CRD ne serait plus qu’une question de jours. L’Adéma en sera alors à son quatrième schisme après la naissance du Miria de Mamadou Lamine Traoré en 1994, le RPM d’Ibrahim Boubacar Kéita en 1999 et l’URD de Soumaïla Cissé en 2003.

Abdrahamane Dicko

29 mai 2007.