Partager

L’ex-ministre ivoirien Alphonse Douati, proche de l’ancien président Laurent Gbagbo, a été inculpé mardi d’« atteinte à la sûreté de l’État » et incarcéré à Abidjan en lien avec de récentes attaques contre l’armée, nous a annoncé son avocat.(…)« Sa fille Désirée Douati et quatre autres personnes », arrêtées dans les environs de la DST où elles étaient venues voir l’ancien ministre, « ont été également inculpées pour troubles à l’ordre public et incarcérées à la Maca », a-t-il dit, précisant que ces 05 personnes doivent être jugées vendredi. Après les attaques meurtrières contre l’armée, le gouvernement a accusé des miliciens et militaires pro-Gbagbo, ce que le FPI a récusé. Samedi et dimanche le siège du FPI et les locaux d’un groupe de presse pro-Gbagbo ont été à leur tour ciblés par des inconnus armés. Le FPI a accusé des partisans du chef de l’Etat Alassane Ouattara après l’assaut contre son QG, ce qu’a démenti le parti présidentiel, le RDR. AFP.