Partager

Un escroc prétendant agir au nom des Tall de Nioro démasqué hier à la Cité ministérielle : Il a arnaqué le capitaine Sanogo et beaucoup de membres du Gouvernement

Le flair des responsables du ministère des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine a permis de démasquer un certain Cheick Kane de nationalité sénégalaise qui se faisait passer pour un des disciples du saint homme feu Tierno Hady Tall de Nioro du Sahel et non moins émissaire de ses fils dont Amadou Nouri Tall auprès des personnalités du pays. Partout où il s’était rendu, il déposait une correspondance dont l’objet était intitulé « demande d’aide de mouton de Tabaski » pour la famille Tall. Confronté hier avec les disciples du défunt érudit et de ses enfants, Cheick Kane a craqué et reconnu agir à son propre compte. Il a été coffré par le Camp I de Bamako.

D’une stature fortement religieuse, Cheick Kane, à vue d’œil, ressemble à l’un de ces grands marabouts qui pullulent nos mosquées. Personne ne se doutait qu’en lui sommeille une escroquerie hors du commun. Sa cible principale, les personnalités de la république.

Lorsqu’il a été pris la main dans le sac, il portait par devers lui une pile de correspondances méticuleusement préparées dont certaines avaient été envoyées à leurs destinataires.

En effet, c’est au ministère des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine où il s’apprêtait à recevoir des mains de Madame Traoré Rokiatou Djikiné le prix du mouton pour les Tall, que sa course s’est arrêtée pour de bon.

Une correspondance en date du 8 octobre signée d’El Hadj Omar Tall a été adressée au ministre des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine. Elle est libellée ainsi : « Je vous adresse cette lettre au nom de Dieu au nom du prophète de bien vouloir me venir en aide pour payer un mouton pour la fête de Tabaski. Seul Dieu pourra vous payer et vous protéger contre tout mal visible et invisible« .

Lorsque la correspondance atterrit au ministère, les responsables ont vite compris que ce n’est ni plus ni moins qu’une arnaque. Il n’est pas dans les habitudes de la descendance de Cheick Oumar Foutihou de réclamer quoi que ce soit d’aucune autorité, encore moins de qui que ce soit.

Néamoins, un rendez-vous a été donné au faux disciple pour hier jeudi au ministère. Au même moment, les enfants de la famille Tall sont alertés. Cheick Kane toute confiance bue espérant s’en tirer à bon compte fut cueilli à froid. Il s’est retrouvé nez à nez avec la famille Tall accompagnée de quelques disciples. Il n’a pas eu de mal à reconnaitre son forfait. Il n’était à la solde de personne. C’était une façon pour lui de se faire de l’argent. Le moyen le plus facile était de se faire passer pour un envoyé des Tall dont il sait la famille très respectée de tous.

Le grand Kalife de la Tidjanya, Thierno Madani Tall, de Dakar a été informé de cet incident. Il a instruit à ses proches de pousser l’affaire jusqu’à ce que l’usurpateur crache tout ce qu’il a fait.

En attendant, les pandores l’ont conduit au Camp I.

Nous y reviendrons.

Abdoulaye DIARRA

L’Indépendant du 12 Octobre 2012