Partager

Un proche de l’ancien président malawite Bingu wa Mutharika a été arrêté pour le meurtre en 2011 d’un étudiant proche de l’opposition, maquillé à l’époque en suicide, a indiqué la police mercredi. Noël Masangwi, un ténor du Parti démocrate progressiste (DPP) de M. Mutharika a été arrêté, ainsi que cinq autres personnes dont Stanford Horea, un policier, a précisé un porte-parole de la police, Kelvin Maigwa. Les quatre autres suspects sont des membres de l’aile jeunesse du DPP, connue pour ses abus contre l’opposition, allant du tabassage à l’incendie de domicile. Le meurtre est passible de la peine capitale au Malawi. Robert Chasowa, un étudiant à l’Ecole polytechnique de Blantyre qui critiquait ouvertement le régime de Mutharika, avait été retrouvé mort dans une mare de sang sur le campus en septembre 2011. Il était le président un groupe de jeunes défenseurs des droits de l’homme. La police avait conclu au suicide, avant que l’affaire ne soit réouverte à la demande de la nouvelle présidente du Malawi Joyce Banda, qui a pris les rênes du pays après le décés brutal de M. Mutharika, mort d’un arrêt cardiaque en avril. La commission d’enquête mise en place par Mme Banda a conclu début octobre à un assassinat. AFP