Partager

Un Casque bleu sénégalais a été « abattu » vendredi dernier à Bangui par « des individus armés non identifiés », a indiqué lundi la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca). « Alertés de l’incident, les Casques bleus de la Minusca, de concert avec les forces de sécurité intérieure, ont aussitôt organisé des recherches pour retrouver le corps de la victime à l’endroit présumé de l’incident », a indiqué la Minusca dans un communiqué. Mais « la dépouille a été retrouvée à l’hôpital général de Bangui dans des circonstances non encore élucidées. Une en- quête a été immédiatement ouverte », ajoute la mission de paix condamnant « cet acte ignoble et injustifié ». « Porter atteinte à la vie d’un soldat de la paix peut être considéré comme un crime de guerre », a indiqué dans le communiqué le repré- sentant spécial du secré- taire général des Nations unies en Centrafrique, Parfait Onanga-Anyanga, promettant que « tout sera mis en place » pour traduire les auteurs de ce meurtre en justice. Un Casque bleu marocain de la Minusca avait été tué en avril dans le sud-est de Centrafrique près de la RD Congo dans une attaque attribuée à l’Armée de résistance du seigneur (LRA), une guérilla ougandaise. Ce meurtre intervient dans un contexte de regain de violences sans précédent depuis l’élection du président Faustin-Archange Touadéra en février dernier. AFP