Partager

Dans le cadre de l’installation officielle d’un représentant du Port Autonome d’Abidjan au Mali, les dirigeants du port dont le président Directeur général Marcel Gossio, ont fait un don citoyen en faveur des enfants orphelins.

Cette remise de don a été effectuée au Centre d’Accueil et de Placement Familial, le vendredi 16 novembre 2007. C’était en présence des représentants des autorités maliennes.

QUE REPRESENTE CE CENTRE?
Le Centre d’Accueil et de Placement Familial, communément appelé « Pouponnière » est une Institution Publique à caractère social. Il est rattaché à la Direction Nationale de la Promotion de l’Enfant et de la Famille, au Ministère de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille.

Il existe depuis 1956 et accueille les enfants abandonnés, les enfants orphelins sans soutien, ceux de mères malades mentales. La durée de séjour des enfants au centre est de 5 ans à la charge de l’Etat.

LA SATISFACTION DE LA DIRECTRICE DU CENTRE

Au nom de toute la délégation du centre, la directrice, Mme Nènè Ouattara a remercié toute la délégation du Port Autonome d’Abidjan. Leur présence honore et réconforte, selon la directrice, tout le centre dans leur mission de service public.

Ce don important à l’institution sera d’un apport très appréciable dans la prise en charge des besoins des enfants déshérités du centre”, a-t-elle dit. Pour conclure, elle a exprimé sa profonde gratitude au nom de Mme la ministre en charge des enfants, à l’endroit de Marcel Gassio et de sa délégation.

UN BON EXEMPLE DE SOLIDARITE

Le PDG du Port Autonome d’Abidjan a d’abord présenté le représentant du port au Mali, en la personne de M. Adama Berthé. Pour la circonstance, il dira que c’est une démarche économique certes, mais que leur entreprise est aussi une entreprise citoyenne.

Elle accorde une attention particulière à tout ce qui est humain et social. Ainsi, par la même occasion, il a dit que la pouponnière est la maison de la victoire et de l’amour sur l’égoïsme du genre humain. C’est aussi le lieu de l’altruisme. C’est pourquoi il n’a pas manqué de saluer tous les efforts accomplis par les responsables du centre en faveur des enfants.

Avant de remettre le don, il a tenu à préciser que ce n’est pas le nombre de cadeaux qui compte, mais le geste. Il a ensuite demandé à tous ses membres de faire sur place un don personnel.

LA SOLIDARITE AGISSANTE DES RESPONSABLES DU PORT

Ainsi, sur place, une somme de 347 000F CFA a été collectée. En plus, le don du Port Autonome d’Abidjan était constitué d’un million de francs CFA de lait en poudre et de médicaments dont le sirop de camoquine, sirop Co-Artésiane, collectene GTTE, Efferalgan sirop d’une valeur d’un million, et de la somme d’un 1 million de francs CFA.

En dehors de tous ces dons, chaque année, une aide sera accordée dans leur budget aux enfants de la pouponnière.

Hady BARRY

19 novembre 2007.