Partager

A Son Excellence Monsieur le Président Ibrahim Boubacar Kéita,

Excellence,

Je viens très respectueusement attirer votre attention sur la situation ambigüe dans la gestion de payement de nos droits par la commission chargée auprès de l’UNTM.
La commission, dans sa mission bien définie, nous a informés que les bénéficiaires du plan social (PS) et les indemnités de réinsertions concernent uniquement:

– Les quatre cent un (401) travailleurs licenciés pour motif économique,

– Les trente et un (31) syndicalistes licenciés à Koulikoro,

– Les seize (16) premiers travailleurs licenciés pour des raisons syndicales à Kita.

Après le payement d’une partie des indemnités de réinsertion, j’ai été surpris d’entendre d’autres noms, méconnus et inconnus, bénéficiaires, parus sur la liste sous la responsabilité des membres de la commission chargée de ce travail.
Je suis indigné d’entendre les noms de certains travailleurs, licenciés pour vol ou abandon de poste, et des démissionnaires, dont certains cas ont été liquidés suite à un jugement au tribunal. Ils ont bénéficié tous leurs droits et, aujourd’hui, ils apparaissent sur la liste des quatre cent quarante-huit (448) travailleurs licenciés légalement reconnus par l’Etat.
J’ai appris aussi avec amertume des frustrations dans le payement des montants reçus.

D’autre part, les seize (16) premiers travailleurs licenciés à Kita n’ont jusqu’à présent pas bénéficié de leurs droits légaux. J’attire particulièrement votre attention sur ce fait, qui me tient beaucoup à cœur.
Sachant votre sens élevé de la responsabilité et votre patriotisme incontesté, je demeure serein quant à votre réaction sur la situation exposée.

Recevez, Excellence, l’expression de ma très haute considération et de mon profond respect, espérant vous rencontrer pour des détails.

Kita, le 03/01/2014

Cheickna Hamala Konaté

Ancien travailleur de l’Huicoma de Kita

Mle 1064F, ancien syndicaliste

Tél. : 76-70-29-00 / 66-95-45-81

22 Septembre du 9 Janvier 2014