Partager

L’ancien Premier ministre égyptien Ahmad Nazif, accusé de corruption, était interrogé lundi par le parquet militaire, a annoncé une source militaire. M. Nazif est entendu en même temps que l’ancien gouverneur de Louxor Samir Farag et un homme d’affaires, Mamdouh Qoleib. L’affaire a été transférée à la justice militaire parce que M. Farag est un général de l’armée à la retraite, selon la même source. Plusieurs anciens ministres, responsables et hommes d’affaires associés à l’ère Moubarak sont actuellement poursuivis, les militaires, au pouvoir depuis la chute de l’ancien président, ayant promis de traduire en justice tous les dignitaires soupçonnés d’abus. Le procès de l’ancien ministre de l’Intérieur, le redouté Habib al-Adli, accusé d’avoir donné l’ordre de tuer des manifestants pendant le soulèvement populaire de janvier et février qui a provoqué la chute du régime, a été reporté le 25 juillet au 3 août, pour se tenir en même temps que celui de M. Moubarak. AFP.