Partager

Du 23 au 27 février 2007, s’est tenu à Sélingué, le forum mondial sur la souveraineté alimentaire, dénommé Nyéléni 2007.

Le Président de la République, Amadou Toumani Touré, a rendu visite aux participants venus des cinq continents, le samedi dernier à l’inté­rieur du village de la souveraineté alimentaire.

Le forum de la souve­raineté alimentaire est organisé par le Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs Agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA) qui défend, depuis sa création en 2000, les politiques agri­coles et commerciales afin de garantir le développe­ment des exploitations paysannes familiales, des revenus agricoles suffi­sants et durables, l’accès des populations à une ali­mentation saine et suffi­sante et une bonne gestion des ressources naturelles.

Après l’organisation en 2006 du forum régional de Niamey sur la souveraineté alimentaire, c’est le Mali qui a été choisi pour abriter le forum mondial sur la souveraineté alimentaire, dénommé Nyéléni 2007.

Pour la circonstance, le site de Sélingué fut désigné par les organisateurs notamment la Coordination Nationale des Organisations Paysannes (CNOP) pour abriter les travaux du forum. Plus de 600 délé­gués de 98 nationalités ont fait le déplacement. Ils viennent de l’Europe, de l’Asie, de l’Amérique Latine et de l’Afrique. Ce sont ces participants appelés sou­vent alter mondialistes à cause de leur position tran­chée contre les multinatio­nales qu’ils accusent d’ex­ploiter leurs peuples qui ont reçu la visite du chef de l’Etat, Amadou Toumani Touré. Le samedi, il est 18 h 45 : le cortège présiden­tiel s’immobilise devant le village de la souveraineté.

Le Président de la République est reçu par les organisateurs qui avaient à leur tête José Bové, candi­dat à l’élection présiden­tielle française, Aminata Dramane Traoré, et Ibrahim Coulibaly du CNOP. La chef de file des alter mondialistes du Mali, Aminata Dramane, s’est réjouie de la visite du Président qui, affirme-t-elle, « nous a fait honneur en rendant visite à nos hôtes« .

Saluant la compré­hension des autorités maliennes qui ont toujours accompagné le mouvement dans l’organisation des dif­férents forums notamment le forum social africain, le forum des peuples et natu­rellement le présent forum mondial sur la souveraine­té alimentaire, elle a demandé à ATT d’être leur porte-parole auprès de ses homologues africains afin qu’ils adhèrent aux recom­mandations de Nyéléni 2007 dans l’intérêt exclusif des peuples.

Candidat à l’élection présidentielle française, José Bové, lui, a choisi le thème de l’immi­gration pour expliquer les raisons de leur combat. « La manière, dont les enfants maliens sont accueillis en Europe, est une honte« , a indiqué José Bové qui pro­met de se mettre avec tous ceux qui sont contre cette façon de traiter les enfants du Mali pour qu’ils arrivent à vivre sur leur propre territoire.

Le thème du forum, « la souveraineté alimentai­re« , selon ATT, est déjà ins­crit dans sa vision pour le Mali. Car il entend trans­former le pays en puissan­ce agro-pastorale avec les potentialités dont il dispo­se.

Ce n’est pas tout : le président Touré a affirmé qu’il partage plusieurs valeurs avec les alter mondialistes. Toute chose que le monde ignorait et qui fait désormais de ATT un leader alter mondialiste comme Hugo Chavez ou Fidel Castro.

Idrissa Maïga

27 février 2007.