Partager

Amap1.jpg
Les administrateurs ont entériné cette rectification à la hausse du budget en cours comme ils ont donné leur accord à l’augmentation.

Les travaux se sont déroulés dans les locaux du ministère de la Communication et des Nouvelles Technologies sous la présidence du chef du département, Mme Diarra Mariam Flantié Diallo.

La subvention de l’État allouée à l’Amap ayant diminué après le collectif budgétaire du mois de mai, des postes de dépense comme le fonctionnement et l’investissement ont été touchés par cette réduction qui a aussi entraîné mécaniquement une baisse du budget 2008 adopté par la session précédente du conseil d’administration.

Face à cette situation, la direction générale de l’Amap s’est efforcée, grâce aux ressources propres de la structure, de combler le manquant et même d’accroître sensiblement le budget initial pour le porter de 2,224 à 2,383 milliards de Fcfa.

Cet apport permettra de renforcer le stock de pièces détachées de l’imprimerie et le parc informatique, d’expérimenter des panneaux publicitaires lumineux, d’engager la construction de bureaux pour les services financiers, d’acheter du papier-journal et des consommables d’imprimerie.

Les administrateurs ont entériné cette rectification à la hausse du budget en cours comme ils ont donné leur accord à l’augmentation, dans le budget de l’année prochaine, de diverses indemnités dont bénéficient les agents de l’Amap. Dans un contexte marqué par le phénomène de la « vie chère », l’agence se place dans le sillage des pouvoirs publics qui font de la préservation du pouvoir d’achat des travailleurs, une préoccupation majeure.

Celle-ci a, en effet, fait l’objet d’un traitement national à travers des négociations ayant débouché sur des hausses de salaire, diverses mesures fiscales, des subventions directes et indirectes sur des produits de première nécessité.

La direction de l’Amap, convaincue que la conjoncture économique générale et les résultats de la structure militent en faveur d’un effort de motivation des travailleurs, a exploré diverses possibilités en conformité avec le statut des EPA. D’où les augmentations autorisées par le conseil d’administration qui portent sur deux indemnités.

Une troisième indemnité va aussi être notablement revalorisée en 2009 : celle qui est versée à la cinquantaine de correspondants de presse de l’AMAP, travaillant à l’intérieur du pays. Cet effort de motivation de ces hommes de terrain va de pair, pour la structure, avec un accent croissant mis sur l’information régionale et un programme en cours de construction de représentations régionales.

Mme Diarra Mariam Flantié Diallo, la présidente du conseil d’administration, s’est réjouie des bons résultats exposés dans le rapport d’activités et le rapport d’exécution du budget 2007 de la structure qui ont aussi été analysés par les administrateurs.

« L’Amap, grâce à une culture avérée du service public, s’est appropriée les différents challenges et affiche des résultats probants. L’ambition de faire aussi bien, sinon mieux, préside à l’exécution du budget actuel de l’Amap, en dépit des contraintes conjoncturelles que la structure a bon espoir de pouvoir dépasser« , a souligné le ministre de la Communication et des Nouvelles Technologies.


Y. DOUMBIA

27 Juin 2008