Partager

C’est à partir de ce matin que la Commission européenne organise à Bamako un séminaire régional sur les Accords de partenariat économique (APE) dans le but d’informer et d’échanger avec les acteurs de la région ouest-africaine. Ce séminaire sera animé par les négociateurs de la région et de la Commission européenne, ainsi que par des représentants du secteur privé de l’Afrique de l’Ouest.

Après une période difficile, suite à la non-signature au 31 décembre 2007 d’un APE entre l’Afrique de l’Ouest et l’Union Européenne tel que prévu dans l’Accord de Cotonou, les négociations en vue de la signature d’un APE complet sont maintenant relancées.

Afin d’informer et d’échanger avec les acteurs de la région ouest-africaine, la Commission européenne organise les 29 et 30 mai 2008 à l’hôtel El Farouk à Bamako un séminaire régional sur les APE. Les participants viendront de tous les pays de l’Afrique de l’Ouest et représenteront le secteur privé, la société civile, les administrations impliquées dans les négociations et les équipes de négociations des deux parties.

A Paris : la section Adéma du 26-Mars

S’estimant marginalisé lors du renouvellement de la section Adéma de Paris le 23 mars dernier, des militants Adéma de première heure ont mis en place une seconde section. Dans une déclaration adressée au comité exécutif pour l’informer, la nouvelle section de Paris motive sa décision par « le caractère ethnocentrique de la constitution du bureau mis en place le 23 mars 2008 à Saint-Denis » qui a consacré « l’exclusion des militants formant une soi-disant tendance au sein de cette section ».

« Nous, militants Adéma/PASJ, unis et réunis autour et au sein des exclus de la soi-disant direction mise en place le 23 mars 2008, décidons de créer la section Adéma France portant le nom de section Adéma du 26-Mars 2008. En conséquence, nous invitons le CE à assister à la mise en place du bureau de la section du 26-Mars 2008 qui aura lieu le samedi 7 juin 2008 à Paris.

Nous demandons au CE dans le cas de sa participation à notre assemblée générale de nous diligenter un ou deux de ses membres dont l’impartialité dans le dossier de la crise que connaît la section Adéma/PASJ de France est avérée », souligne le comité d’organisation sous la férule de Nassé Sangaré. La mise en place du bureau sera suivie de la constitution d’un Comité de soutien à l’Adéma/PASJ.

ATT a-t-il trahi Amadou Pathé Diallo ?

Après la nomination du Nigérian Stephen Keshi comme entraîneur des Aigles, ATT a reçu à Koulouba Amadou Pathé Diallo pour l’assurer qu’il restera à son poste d’entraîneur adjoint. C’est donc très confiant que ce dernier attendait le verdict. Seulement voilà : après cette promesse, ATT n’aurait rien dit ni à la Fédération, ni au ministre, encore moins au nouvel arbitre.

Echos du 29 Mai 2008