Partager


“Nous montrons l’Afrique, la vraie, celle qui gagne !”, affirme la Directrice de TV5 MONDE AFRIQUE, Mme Denise Epoté. En effet, la grande chaîne multinationale se prépare aux évolutions majeures prévues dans son futur plan stratégique : le lancement d’un deuxième signal et le développement de sa présence sur les nouveaux supports.

Sans l’Afrique, la Francophonie n’aurait guère de raison d’être. Aussi, avec un journal quotidien et une douzaine de magazines, TV5 MONDE a porté, dès sa création, un regard particulier sur l’Afrique. Au-delà de l’offre de programmes venus du Nord, malgré les difficultés techniques et le manque de professionnels locaux, ses dirigeants ont très vite voulu en faire aussi le miroir des réalités de cette terre trop souvent perçue à travers ses seuls malheurs.

Les Africains (notamment les francophones) lui rendent bien cette attention : bien que les moyens de diffusion restent limités, ils sont aujourd’hui… 22,4 millions par semaine, soit 9,2 millions chaque jour, à regarder la chaîne. “Ce qui nous place au premier rang des chaînes internationales diffusées sur le continent“, dit fièrement Denise Epoté.

De récents sondages ont révélé d’excellents taux d’audience hebdomadaire de la chaîne : 72,1% à Bamako (Mali), 61,5% à Dakar (Sénégal), 57,9% à Kinshasa (RD Congo), 51% à Abidjan (Côte d’Ivoire), 43,6% à Douala (Cameroun)…

Quant au taux de notoriété de la chaîne, il oscille entre… 88 et 95% ! Il est pourtant vrai que dans certaines villes (Dakar en particulier), la concurrence des chaînes locales touche TV5 MONDE AFRIQUE. Mais grâce à sa politique volontariste de mise, à l’antenne, d’images qui lui sont propres, la chaîne fait mieux que résister.


Des productions africaines de qualité

Tournées (pour une partie d’entre elles) sur le continent par des équipes locales, ces productions sont plus appréciées du téléspectateur, parce que plus proches de lui. “Nous diffusons les productions de TV5 MONDE, telles que “Kiosque” , “Acoustic“ (NDLR : animé par Sébastien Folin), les programmes les plus attendus de nos partenaires francophones, et les grands évènements sportifs mondiaux, dont, bien sûr, la CAN. Nos émissions spécifiques traitent de l’Afrique et offrent une tribune aux Africains. Ce que peu de chaînes mondiales proposent, et qui explique que, pour de nombreux téléspectateurs, TV5 MONDE AFRIQUE est d’abord perçue comme une chaîne panafricaine , avant d’être perçue comme une chaîne mondiale“, souligne Denise Epoté.

Au total, TV5 MONDE AFRIQUE produit une bonne douzaine d’émissions dans tous les domaines, notamment dans celui de l’information, avec le “Journal Afrique“, un quotidien diffusé à une heure de grande écoute ; le magazine hebdomadaire “Afrique Presse”, en partenariat avec RFI ; et le bimensuel “Et si vous me disiez toute la vérité ?“, animé par la Directrice elle-même.

A cela s’ajoutent quatre programmes sportifs : “Stade Africa“, ”Afrobasket“, “Afrogoals” et “Uppercut” ; un magazine musical intitulé “Stars Parade“ (animé par Mamadou ”Boncana“ Maïga) ; et quatre autres programmes consacrés à la culture et à la société africaines : “Continent Noir, “Reflets Sud“, “Afrique Plurielle“, et “Sud Côté Court”, ces trois derniers programmes étant réalisés en collaboration avec le CIRTEF qui fédère l’apport des télévisions nationales africaines.

Au fil des ans, la compétence des professionnels africains s’est nettement améliorée. En l’espace de seize ans, TV5 MONDE AFRIQUE a contribué à l’émergence d’un secteur audiovisuel privé. Parce qu’aujourd’hui, l’Afrique produit ses propres images. En remontant au Nord les images du Sud, nous remplirons donc encore mieux notre rôle de miroir de l’Afrique”, affirme Denise Epoté.

Mais pour en arriver là, la chaîne a beaucoup oeuvré, avec CFI pour partenaire. Pour cela, les deux sociétés ont multiplié les formations, les stages, les audits… Et TV5 MONDE s’est fermement engagée en faveur du cinéma africain. Ainsi, deux longs métrages sont diffusés le premier et le dernier dimanches de chaque mois, mais également des séries à succès tels que “Ina“, “Les Aventures de Bobo Diouf”, “Commissariat de Tampy“, entre autres…

Le partenariat avec de nombreux festivals est également la preuve de cet engagement : le FESPACO au Burkina Faso, mais aussi “Ecrans Noirs“ au Cameroun, “Quintessence“ au Bénin, “Dockanema“ au Mozambique…

Un portail nommé Afrique

Parallèlement à la réussite populaire de ses programmes, TV5 MONDE AFRIQUE participe aussi à l’évolution générale de TV5 MONDE vers le multimédia. “La présence de nos images sur tous les supports devrait nous permettre d’attteindre des gens qui, aujourd’hui, ne peuvent pas nous recevoir”, dit Denise Epoté. Aussi, le 10 Juillet 2008, un Portail Afrique a été lancé à Dakar (Sénégal) sur www.tv 5.org.

En plus de ses productions propres, TV5 MONDE AFRIQUE propose du football, les dépêches de l’Agence Française de Presse (AFP), une sélection de blogs africains, un panorama des manifestations culturelles du continent, et des visites virtuelles de ses grandes capitales. ”On y voit l’Afrique, la vraie, celle qui se bat et qui gagne ! “, se réjouit Dénise Epoté.

Le plan stratégique prévoit de faire évoluer ce Portail vers un véritable web TV, TV5 Afrique Plus, qui permettrait, notamment à la diaspora africaine présente partout dans le monde, d’accéder, à tout moment, aux programmes de TV5 MONDE AFRIQUE. Le même plan stratégique comprend également le lancement d’un deuxième signal destiné à l’Est du continent, avec du sous-titrage en anglais.

”Cela nous permettra de régler, d’une part, la question de l’amplitude horaire entre Dakar et Addis-Abeba ou Port-Louis, et d’autre part, celle des droits sportifs et discographiques. Par ailleurs, ce second signal sera une traduction du dialogue des cultures cher au mouvement francophone : l’Afrique francophone qui parle à l’Afrique anglophone“, dit Dénise Epoté qui, en matière de diffusion, attend aussi beaucoup des réseaux en construction un peu partout sur le continent.

Demain, la chaîne devrait être accessible en dehors des zones urbaines : c’est là aussi un objectif du futur plan stratégique. Ces évolutions devraient entraîner un retour des financements africains au budget de TV5 MONDE qui n’en a plus reçu depuis 2006. En tout cas, la Directrice de TV5 MONDE AFRIQUE, Dénise Epoté, l’espère bien.


Rassemblées par Oumar DIAWARA (à suivre)

07 Janvier 2009