Partager

Le forum « ICIT4 all Tunis + 1 : les investissements dans les TIC en Afrique », à l’initiative de la Tunisie tenu les 26 et 27 octobre 2006 à Hammamet (Médina) fera certainement date dans l’histoire africaine des Technologies de l’Information et de la Communication. Pour cause : les participants présents au Forum dont des ministres ont recommandé de faire de l’organisation d’un tel forum « un rendez-vous périodique privilégié et un espace d’échanges à l’échelle africaine contribuant au suivi du développement des TIC pour tous en Afrique et au partage des expériences réussies ».

A cet effet, la première recommandation est allée dans le sens d’appuyer l’initiative de la Tunisie. Pour le partage des expériences et la création de synergies de développement des TIC à l’échelle du continent, en conformité avec les décisions du Sommet mondial de la société de l’Information de Tunis, la deuxième recommandation a été de développer la coopération interafricaine.

En troisième lieu, la mise en place d’une stratégie africaine afin de sensibiliser la communauté internationale à la nécessité de consentir davantage d’efforts pour l’Afrique et de développer les investissements dans le secteur des TIC a été recommandée.

Ensuite les participants ont invité les bailleurs de fonds à étudier les possibilités qui permettent de faire évoluer leur réglementation pour assurer une plus grande participation des entreprises locales ou régionales dans la réalisation des projets qu’ils financent au sein des pays africains.

Enfin, le forum « ICT 4 all Tunis + 1 » consacré aux investissements dans les TIC en Afrique a recommandé de promouvoir la coopération régionale Sud-sud au niveau des technopôles ainsi que la mutualisation et le partage des ressources afin de développer l’échange d’expériences entre entreprises et institutions de recherche de différents pays et favoriser la création de Technopôles multidimensionnels régionaux.

A noter que ces recommandations qui sanctionnent le rapport de synthèse du forum ont été remis au Président tunisien, Zine El Abidine Ben Ali dès le lendemain par le ministre des Technologies et de la Communication qui a été reçu à cet effet.

La présidence du forum par le Premier ministre Mohamed Ghannouchi sous le haut patronage du président lui-même est assez révélateur quant à la volonté de la Tunisie de maintenir le flambeau de la lutte pour une meilleure présence africaine dans la société de l’information.

B. Daou

02 novembre 2006.