Partager

Troisième opérateur de téléphonie mobile au Mali : Le consortium Monaco Télécom, Planor et Kome CESSE (Alpha Télécom) enlève la licence pour plus de 55 milliards de FCFA

Le gouvernement vient d’attribuer la licence du troisième opérateur de téléphonie mobile au Mali au consortium Planor-Komé Cessé et Monaco Télécom pour un montant de 84 millions d’euros, soit plus de 55 milliards de FCFA. La société de droit malien pour le consortium porte le nom d’Alpha Télécom Mali. Pour matérialiser ce processus, le premier versement d’un montant de 33 milliards de FCFA sera payé au plus tard le 15 octobre prochain.

La décision de l’attribution de la 3ème licence de téléphonie au Mali est tombée, mercredi 12 septembre, lors du traditionnel Conseil des ministres, qui a adopté le cahier des charges relatif à cette licence d’établissement et d’exploitation des réseaux et services de télécommunications. Ainsi, l’adjudicataire définitif de cette licence est le groupement Planor/Komé Cessé et Monaco Télécom. Ce consortium s’est classé premier avec une offre de 84 millions d’euros, soit 55,1 milliards de FCFA, devant Bharti Airtel International et Viettel Global Investment JSC. Ces deux sociétés avaient respectivement proposé 19,7 milliards de FCFA et 10,9 milliards de nos francs.

Dans un communiqué déposé à notre rédaction, hier après-midi, la société de droit malien pour le consortium porte le nom de Alpha Télécom. Et la clôture du processus envisagée se matérialisera notamment par le paiement, au plus tard le 15 octobre prochain, d’un premier versement de 33 milliards de FCFA concomitamment à la remise de la licence.

Selon le communiqué, le solde du prix de la licence soit 22,1 milliards de FCFA sera payé dans un délai maximal de trois mois à compter de la date d’octroi de la licence, soit le 15 janvier 2013.

Il faut rappeler que le présent processus d’octroi de la licence s’inscrit dans le cadre de la politique de développement du secteur des télécommunications. Il participe de la volonté du gouvernement de parachever la réforme du secteur. C’est dans ce cadre que le gouvernement du Mali a entamé le processus d’octroi d’une troisième licence globale de téléphonie.

Il faut préciser que Monaco Télécom est une société très connue dans le secteur des télécommunications à travers le monde. Elle a été créée en 1997 suite à la volonté du gouvernement monégasque de faire évoluer l’office- monégasque des téléphones, service administratif vers une société privée. Dix ans après sa création, Monaco Télécom est devenue une référence parmi les opérateurs globaux de télécommunications.

Soulignons que monaco Télécom est détenue à 49% par l’opérateur anglais Cable & Wireless, à 45% par la société nationale de financement dont l’Etat monégasque est actionnaire à 100% et à 6% par la Compagnie monégasque de Banque.

Quant à Planor, c’est groupe fondé en 2004 par l’homme d’affaire burkinabé Apollinaire Compaoré. Il détient Télécel Faso au Burkina et il a des parts dans MTN Côte d’Ivoire.

En réalité, Komé CESSE est venu s’ajouter à Monaco Télécom et Planor à la dernière minute. Sinon, au départ, cette société n’existait pas dans ce consortium. Et était ignorée dans le domaine des télécommunications au Mali. Y a-t-il une main invisible derrière ?

Alou B HAIDARA

14 Septembre 2012