Partager

Notre capitale, Bamako abrite depuis hier le 12ème colloque international des services du Trésor avec comme thème <<Le rôle du Trésor public dans le processus de décentralisation>>. Ce colloque qui va durer 4 jours (3 jours de travaux et un jour d’excursion), c’est-à-dire du 11 au 14 février 2008 a pour objectifs entre autres d’échanger et de confronter les expériences concrètes et actuelles, de partager les difficultés rencontrées et d’identifier des solutions y afférentes.

Ainsi, durant les 3 jours de travaux la centaine de participants venus de 31 pays et 6 organisations régionales échangeront autour des thèmes comme <<le financement des collectivités locales>>, <<le contrôle de la dépenses locales pour une optimisation de la politique de lutte contre la pauvreté>>, <<l’intégration des financements extérieurs dans la comptabilité des collectivités locales>>.


DES REMERCIEMENTS

A la cérémonie d’ouverture, le Directeur National du Trésor et de la comptabilité publique, M. Aboubacar Alfousseyni Touré, a souhaité la bienvenue aux participants et remercié les ministères des Finances, de l’Administration Territoriale, la Section des Comptes de la Cour Suprême du Mali pour leur soutien et encouragement pour la tenue de ce colloque dans notre pays, et l’Ambassade de la République Française pour l’organisation matérielle.


L’AMBASSADEUR DE FRANCE

Dans son intervention, l’Ambassadeur de France au Mali, Michel Reveyrand de Menthon a souligné que la tenue de cette importante manifestation est significative à plus d’un titre car, elle confirme la volonté de la coopération entre la France et le Mali et souligne la place du Mali comme un carrefour de l’Afrique. Pour lui, le thème retenu est d’actualité et touche les préoccupations de terrain.

Selon lui, la performance de la gestion publique est au coeur des préoccupations des Etats et plus particulièrement des élus; la réduction de la pauvreté est une priorité pour tous et la gestion des finances locales doit permettre d’accompagner cette volonté partagée. C’est pourquoi il a souhaité que ce colloque soit pour les participants un moment privilégié de dialogue et d’échanges.


LE MINISTRE DES FINANCES

Dans son discours d’ouverture, M. le ministre des Finances du Mali, M. Abou-Bakar Traoré a souligné que le thème choisi: <>, lui semble répondre justement aux préoccupations de chacun de nos gouvernements respectifs dans la gestion des affaires publiques. Avant de préciser que c’est particulièrement vrai pour le Mali.

Selon lui, le mouvement de décentralisation entamé dans nos différents pays, répond au souci et à la préoccupation à juste titre de la recherche de l’amélioration de la gouvernance. Et tous les services doivent relever le défi de l’accompagnement de la décentralisation par une prise en charge et une gestion transparente des fonds publics au niveau local.

Les services du trésor et de la comptabilité publique, a-t-il ajouté, de part leurs attributions, leur niveau de déconcentration dans nos pays respectifs, occupent une place importante dans le système financier et dans l’organisation de l’exécution des opérations financières et comptables de l’Etat, des organismes publics et des collectivités territoriales.

En plus, avec les services des ministères chargés de l’Administration territoriale, ceux des Finances se situent au coeur de ces réformes, et au sein du département des finances, les services du Trésor et de la Comptabilité publique occupent une place déterminante dans leur mise en oeuvre. Ainsi, ils doivent démontrer que les services déconcentrés sont capables de gérer avec efficacité et transparence les fonds publics au niveau local, a-t-il indiqué.

Selon M. le ministre des Finances, pour ce faire, l’échange d’expérience paraît utile, tant il est vrai que ce qui a été réussi dans un pays peut fort bien réussir dans un autre. Il a par ailleurs invité les participants à participer pleinement aux débats tout en faisant état des difficultés, mais aussi et surtout des résultats atteints et des solutions en terme de perspectives.

Pour terminer, il a remercié le nouveau ministère français du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, et plus particulièrement la Direction Générale de la Comptabilité Publique Française d’avoir soutenu l’initiative de réunir à Bamako les responsables des directions du Trésor et de la Comptabilité publique des pays francophones, les participants et le comité d’organisation.

Soulignons que la cérémonie d’ouverture a enregistré la présence du ministre de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales M. Kafougouna Koné, du représentant du ministère français du Budget des Comtes publics et de la Fonction publique, des ambassadeurs des parlementaires, du commissaire de l’UEMOA, des directeurs généraux, des trésoriers-payeurs généraux, des représentants des organisations internationales.

Dado CAMARA

12 Février 2008.